Pour avoir la confiance des gens, il faut leur dire la vérité

Tel est le propos tenu par le professeur Eric Caumes qui répond à Olivier Véran sur LCI en ce qui concerne les vaccins. Il est vrai que depuis le début de l’épidémie, les français n’ont pas trop eu droit à la vérité avec des masques qui ne servent à rien et une hydroxy chloroquine qui n’a jamais subit une véritable étude pour prouver sa nocivité, si tenté qu’elle le soit. Donc depuis le départ faux aujourd’hui, vrai demain et après demain, on sait pas et c’est vrai que personne ne sait grand chose dans cette affaire. Le professeur Caumes n’a jamais qu’émis l’idée d’avoir tous les éléments de certitude de l’efficacité du vaccin pour accepter la vaccination. Pour l’instant ce que l’on sait de ces vaccins, ce sont des documentations signées du laboratoire ou des laboratoires fabricants et le bon sens imposerait simplement d’avoir des données indépendantes. Ainsi on reproche au professeur Eric Caumes d’attiser le doute sur la vaccination dont on sait que les français sont assez peu friands. Il considère aussi que seul les lieux clos présentent un risque majeur et les lieux ouverts comme les stades représentent peu de risque, le risque réside au coup à boire qu’on prend après le match car avec des jauges raisonnables les spectateurs pourraient retourner dans les stades.


Recherche

Nous suivre

Vous pouvez nous suivre sur les différents réseaux sociaux ci-dessous!


Newsletter!

Recevez directement le nouvelles actualités de Bordeaux Gazette.

Bordeaux Gazette Annuaire

Et si je vous racontais...

Chapitres : 1 - 2 - 3 - 4
Chloé n’est pas ce qu’elle croit

Chapitres : 1 - 2 - 3
La chaise vide

Chapitres : 1 - 2 - 3 - 4
Querelle de voisinage

Chapitres : 1 - 2 - 3 - 4
Mascarade

Chapitres : 1 - 2 - 3 - 4 - 5
Cordélia et son fantôme

Nous suivre sur Facebook

Agenda