Bordeaux

Nicolas Florian sort les gants de Boxe

Suite à la désastreuse affaire Pascale Roux, conseillère municipale déléguée en charge de la solidarité internationale jusqu’au mois d’aout 2021, qui a fait procéder à l’achat, par la Ville de Bordeaux, d’œuvres d’art auprès de son compagnon, pour un montant de 1900 euros Nicolas Florian est bien décidé à exploiter l’affaire au maximum. Même si Pierre Hurmic n’est pas l’auteur de cette grosse boulette, il reste comptable des erreurs de ses colistier(e)s qui doivent se montrer au dessus de tout soupçon, ainsi le groupe d’opposition au Conseil municipal de Bordeaux présidé par l’ancien Maire Nicolas Florian, a saisi, il y a quelques jours, le Procureur de la République dans le cadre de cette affaire. Il attaque au motif suivant : "les faits, avérés dans la mesure où ils ont été reconnus publiquement par la principale intéressée, nous apparaissent d’une particulière gravité en ce qu’ils concernent de l’argent public, d’une part, et qu’ils jettent l’opprobre sur l’ensemble des élus, d’autre part, alors que la défiance vis-à-vis des élus s’accentue en France, comme le démontre le climat politique de la pré-campagne présidentielle". Après deux lettres restées sans réponse Nicolas Florian argumente essentiellement sur l’importance de la communication des actes répréhensibles au Procureur de la République en se basant sur les articles 432-12 et 432-13 du Code Pénal alors est-ce une bombe à retardement ou un pétard mouillé, on attend la suite.


Recherche

Nous suivre

Vous pouvez nous suivre sur les différents réseaux sociaux ci-dessous!


Newsletter!

Recevez directement le nouvelles actualités de Bordeaux Gazette.

Et si je vous racontais...

Chapitres : 1 - 2 - 3
Secret de famille

Chapitres : 1 - 2 - 3 - 4
Chloé n’est pas ce qu’elle croit

Chapitres : 1 - 2 - 3
La chaise vide

Chapitres : 1 - 2 - 3 - 4
Querelle de voisinage

Chapitres : 1 - 2 - 3 - 4
Mascarade

Nous suivre sur Facebook

Agenda