Portets

Mongenan vous fait découvrir le langage des fleurs

Les amoureux et les poètes ont toujours cru que les fleurs pouvaient être messagères des sentiments. «  Ne m’oubliez pas  », priait le myosotis, «  Je vous aime à la folie » clamait la rose rouge, «  Respectez moi  » disait le lys, bref, jaillissait des jardins un véritable volapuk, assez confus et indéchiffrable. Mais cette prémonition était pourtant exacte. Car si le jardinier expérimenté arrive à comprendre parfaitement ce que la plante veut lui dire, les plantes ne le convoquent pas pour autant quand elles communiquent entre elles. Des recherches toute récentes ont découvert que les plantes s’interpellaient tout le temps, prévenaient leurs amies de l’arrivée de la pluie, du soleil, de la chaleur ou de tel ou tel prédateur. Mieux, les plantes reconnaissent l’autorité de certains arbres et ont même élu un juge de paix, le ginko biloba, qui dicte son emplacement à chacune d’entre elles, les oblige à ne pas empiéter l’une sur l’autre, à respecter les bonnes mœurs et à frémir devant le jardinier plus ou moins agréablement. Jadis, un médecin bordelais, le Docteur Jean Barry, s’était passionné pour les émotions du mimosa. Il était parvenu à le faire frissonner en refermant ses feuilles, en courbant les rameaux ou en frôlant ses grappes. Aucune magie là-dedans, mais la preuve que le règne végétal est, lui aussi, doté de sensibilité et gère sa vie à sa guise.
Ce sera le thème de la conférence que Florence Mothe donnera le dimanche 24 avril à 17 h au château de Mongenan (pour connaître le programme complet de la série sur les jardins, prière de consulter le site chateaudemongenan.com, rubrique Festivités). Il n’est pas si courant que les religions, les légendes et les œuvres d’imagination trouvent des explications et des preuves scientifiques. C’est pourtant le cas en ce qui concerne jardins et forêts, et leur étrange, leur très étrange communication grâce au le mycélium, dont nul, sauf le champignon, ne soupçonnait jusqu’à ce jour l’importance.
Renseignement château de Mongenan, Portets, 05 56 67 18 11
Visite commentée tous les jours sans rendez-vous de 14 h à 18 h, entrée 10 €, gratuite jusqu’à 12 ans. Conférences suivies de la gratuite jusqu’à 12


Recherche

Nous suivre

Vous pouvez nous suivre sur les différents réseaux sociaux ci-dessous!


Newsletter!

Recevez directement le nouvelles actualités de Bordeaux Gazette.

Bordeaux Gazette Annuaire

Et si je vous racontais...

Chapitres : 1 - 2 - 3 - 4
Et cum animo

Chapitres : 1 - 2 - 3
Une Vie de Chat

Chapitres : 1 - 2 - 3
Les Danseurs

Chapitres : 1 - 2 - 3
Secret de famille

Chapitres : 1 - 2 - 3 - 4
Chloé n’est pas ce qu’elle croit

Nous suivre sur Facebook

Agenda