Bordeaux

SoliTarité au théâtre la lucarne, solidaire ou solitaire ? Telle est la question.

Le directeur de la Lucarne Jean-Pierre Terracol ne s’est pas trompé quand il a choisi d’ouvrir la saison avec cette pièce de Gianina Carbunariu qui mêle une certaine ironie avec une tranquille cruauté.

En trois actes et trois univers différents ; un jour d’enterrement pas si triste que cela quand l’héritier veut troquer la dernière demeure définitive de sa star de mère défunte contre une place de parking, ensuite un petit désordre ménager avec un couple qui se plaint de sa nurse qui s’occupe trop bien de leur enfant, et enfin le maire d’une ville qui a la drôle d’idée de dresser un mur pour séparer ses concitoyens acceptables avec d’autres, carrément indésirables (quelle drôle d’idée ?).
Beaucoup de surprises dans ces histoires dont les protagonistes nous semblent terriblement familiers. Le fait que cela se passe en Roumanie installe une distance virtuelle qui nous rassure, mais il est clair que cette comédie est un miroir dans lequel tous les Européens se reconnaissent.

Au sujet de la pièce, Gianina Cărbunariu explique : « La classe moyenne, ici, est celle qui a le mieux réussi la transition du communisme vers le capitalisme. Ces quatre ou cinq dernières années, le confort auquel elle commençait à goûter a soudain paru menacé, et bien sûr, comme partout, elle devient peu à peu sensible aux discours politiques d’exclusion… » Gianina Cărbunariu est une dramaturge et metteuse en scène roumaine. Elle a suivi ses études en art dramatique à l’université nationale d’art théâtral et cinématographique Ion Luca Caragiale (UNATC) de Bucarest en 1999. Aujourd’hui ses pièces sont représentées dans le monde entier.
Un humour très fin qui dédramatise le propos. Les acteurs sont habités et justes. Un bon moment de théâtre.

C’est une création originale par la Compagnie de l’Incertitude.
Mise en scène par Wahid Chahib
Interprété par Olivier Atteia, Martine Cador, Marc Joliot, Nathalie Kellay, Stéphanie Krisa, Sylvie Landrit, Fabienne Lastere-Itcaina, Michel Merle et Anne-Laure Merlette
Vous pouvez encore la voir
Vendredi 20 septembre à 20h
Samedi 21 septembre à 19h attention à l’horaire
1-3 Rue Beyssac Bordeaux
Plus d’info : theatre-la-lucarne.com


Recherche

Nous suivre

Vous pouvez nous suivre sur les différents réseaux sociaux ci-dessous!


Newsletter!

Recevez directement le nouvelles actualités de Bordeaux Gazette.

Bordeaux Gazette Annuaire

Petites Annonces Bordeaux Gironde

Nous suivre sur Facebook

Agenda