Bordeaux

Le train de l’égalité femmes-hommes était de passage express à Bordeaux

L’exposition à bord du « train de l’égalité », qui parcourt les gares de France, a fait halte ce lundi 28 février à la gare Saint-Jean de Bordeaux. Le but de ce train est, comme son nom l’indique, de sensibiliser à l’égalité des sexes à travers différents sujets.

Présent en gare de Bordeaux pour un passage express, de 14h à 16h seulement, et arrêté en voie 6 et non en voie 1 contrairement à ce qui a été annoncé, le « Train de l’égalité », avec ses six wagons en inox des années 80, a repris sa route direction Toulouse. Ce train a été mis en place par la Fondation des femmes et parcourt les grandes gares de France. Dans quel but ? Celui de sensibiliser aux grands enjeux de l’égalité femmes-hommes. De nombreuses activités sont proposées durant ces deux heures comme une exposition, une formation gratuite contre le harcèlement de rue ou encore une conférence de l’agence Plotfox : « Femmes, maternité et ambition : comment atteindre l’égalité dans la sphère professionnelle ?  ».

Groupe de visiteuses et de visiteurs

L’exposition aborde un sujet différent par wagon traversé, avec comme slogan principal : « Écoutez-nous bien ». Parmi ces sujets, on retrouve l’accès à la santé et aux droits sexuels et reproductifs, l’accès à l’emploi et à l’égalité professionnelle, ou encore la lutte contre les violences. Des sujets au cœur de l’actualité et qui auront, on peut l’espérer, toute leur importance dans les débats politiques, à quelques jours des élections présidentielles qui se profilent dans une ambiance totalement étouffée par le conflit Ukrainien, Ukraine qui s’est vue agresser par la Russie. Les premières élections de ce niveau depuis l’apparition du mouvement #MeToo. En plus de l’exposition, des isoloirs ont été mis en place pour être écoutés par des bénévoles d’associations bordelaises en toute intimité. Une formation gratuite contre le harcèlement de rue, pour prévenir comment agir en tant que témoin ou victime, était également au programme.

Hommage à des femmes qui ont compté

Au total, 12 associations bordelaises se sont relayées sur place. Un temps d’échange important, accessible pour toutes les générations, une cause qui a repris une ampleur importante depuis plusieurs années. On pourra cependant regretter, pour un combat si considérable que l’égalité femmes-hommes, le peu de temps que le train a passé Gare Saint-Jean. En effet, deux heures seulement, en pleine journée, un lundi, sur un quai en plein milieu de la gare accessible uniquement via les souterrains, l’événement n’a peut-être pas eu la portée qu’il aurait pu avoir. De nombreuses personnes étaient tout de même au rendez-vous, voie 6. Devant être positionné sur une voie d’attente avant son départ c’est dès 15 h 40 que les visiteurs ont été littéralement expulsés du train pour pouvoir le déplacer. Le train devait reprendre sa route vers Toulouse puis Marseille. Son dernier arrêt sera à Paris le 7 mars, un jour avant la Journée internationale des droits des femmes.

Ecrit par Lucas Michel


Recherche

Nous suivre

Vous pouvez nous suivre sur les différents réseaux sociaux ci-dessous!


Newsletter!

Recevez directement le nouvelles actualités de Bordeaux Gazette.

Bordeaux Gazette Annuaire

Et si je vous racontais...

Chapitres : 1 - 2 - 3
Une Vie de Chat

Chapitres : 1 - 2 - 3
Les Danseurs

Chapitres : 1 - 2 - 3
Secret de famille

Chapitres : 1 - 2 - 3 - 4
Chloé n’est pas ce qu’elle croit

Chapitres : 1 - 2 - 3
La chaise vide

Nous suivre sur Facebook

Agenda