Bordeaux

La Lucarne s’éclaire sur une délicieuse comédie : Le Secret de l’Aiguille Creuse.

C’est une belle surprise que nous a réservée la compagnie l’œil avec cette pièce issue, bien qu’assez détournée d’un des livres de Maurice Leblanc : l’Aiguille Creuse. L’œuvre est adaptée pour la scène par Gilles Gleizes. En effet, cette intrigue savoureusement embrouillée et drôle entraine le spectateur dans une course folle après l’énigmatique Arsène Lupin.

Un cambriolage au château d’Ambrumésy tourne mal et Raymonde de Saint-Véran, la nièce du comte de Gesvres, propriétaire du château surprend les fuyards qui disparaissent dans les ruines d’une chapelle gothique au fond du parc. Le forfait est signé par les initiales du fameux gentleman cambrioleur Arsène Lupin. Un corps git sans vie dans le salon du château, qui est-ce ? Un mystérieux parchemin codé est retrouvé et ce sera le détective de la police française Ganimard qui sera chargé de l’enquête, épaulé par Isidore Bautrelet, jeune et fringant lycéen apprenti détective. Des enlèvements, des cadavres, des quiproquos, un trésor gigantesque, une histoire de rois de France mêlés à ce mystère, tels sont les ingrédients de cette pièce échevelée. On suit avec délice les péripéties de ces personnages hauts en couleur.

Le Secret de l’Aiguille Creuse
Au théâtre La Lucarne à Bordeaux

Une mention particulière pour tous les acteurs tous très bons qui s’en donnent à cœur joie. Nicole Cazaux, Bahtim Aras et Ariane Barral sont très justes et drôles. Également, André Malka, Daniel Malka, Didier Paris et Jean-Pierre Raison aux multiples visages sont formidables et déconcertent le spectateur. Tous entourent le très talentueux Robin Bonnefoy.

Un grand bravo au metteur en scène le dynamique Hugo Ardouin. Son idée maline d’incorporer de fantomatiques voleurs masqués tout le long de l’histoire permet d’intégrer les changements de décor avec finesse et donne une couleur cocasse à cet ensemble.

Le Secret de l’Aiguille Creuse
© Photo Marie-Laure Bousquet

Création lumière et régie : Lucas Baruche. Communication Presse : Alain Ferrou.

La compagnie l’Œil nous offre là une vraie réussite. N’hésitez pas à y aller, vous ne regretterez pas ! Détails importants ; vous êtes libre de porter le masque et le théâtre bénéficie d’un système de ventilation performant.

Beaucoup de possibilités pour venir :
Jeudi 24 mars à 20h
Vendredi 25 mars à 20h
Samedi 26 mars à 19h
Dimanche 27 mars à 15h30
Mardi 29 mars à 20h
Mercredi 30 mars à 20h
Jeudi 31 mars à 20h
Vendredi 1 avril à 20h
Samedi 2 avril à 19h

Peut-être vaudrait-il mieux réserver : www.theatre-la-lucarne.com
Téléphone 05 56 92 25 06
Adresse mail contact@theatre-la-lucarne.com
Théâtre LA LUCARNE 1-3 Rue Beyssac 33 800 Bordeaux
Plein tarif : 15€
Tarif réduit : 12€ - Gratuit pour les moins de 10 ans

Ecrit par Marie-Laure Bousquet

Auteure de romans à suspense ainsi que de romans d’aventures, je suis rédactrice à Bordeaux-Gazette depuis 2016 où j’interviens le plus souvent dans les rubriques sur le théâtre, la culture, ou l’Art de vivre. J’alimente aussi la rubrique roman-feuilleton « Et si je vous racontais » avec des nouvelles fantastiques ou étranges.


Recherche

Nous suivre

Vous pouvez nous suivre sur les différents réseaux sociaux ci-dessous!


Newsletter!

Recevez directement le nouvelles actualités de Bordeaux Gazette.

Bordeaux Gazette Annuaire

Et si je vous racontais...

Chapitres : 1 - 2 - 3
Une Vie de Chat

Chapitres : 1 - 2 - 3
Les Danseurs

Chapitres : 1 - 2 - 3
Secret de famille

Chapitres : 1 - 2 - 3 - 4
Chloé n’est pas ce qu’elle croit

Chapitres : 1 - 2 - 3
La chaise vide

Nous suivre sur Facebook

Agenda