Eysines

Exposition Maya Andersson René Bouilly.

À l’initiative de Pierre Brana, ancien Maire d'Eysines et actuel commissaire du centre culturel "Château Lescombes" Maya Andersson partage cette exposition en hommage à l’artiste René Bouilly.

Elle nous fait découvrir des huiles de différentes périodes de son travail et quelques documents d’atelier rarement montrés dans les expositions. Maya Andersson est née en Suisse où elle a suivi l’école des Beaux-arts de Lausanne. En 1974 elle arrive à Bordeaux et avec un groupe d’amis artistes elle participe à la création du CAPC. Deux ans plus tard, elle devient professeure à l’École des Beaux-Arts de Bordeaux. René Bouilly était son directeur. Mais elle ne suit pas un chemin trop bien tracé et se montre rebelle, expérimentant différentes techniques. Elle a accepté de parler de son travail pour Bordeaux Gazette. Pour Maya Anderson ce qui l’intéresse c’est évidemment la peinture, mais aussi son histoire ; des hommes des cavernes qui interprétaient avec une extrême finesse le milieu dans lequel ils vivaient, jusqu’à la peinture la plus contemporaine. Tout l’inspire ; la nature, les objets, même les outils de l’artiste, c’est sa manière de projeter sa vision sur la toile qui détermine ses choix. À ses débuts, elle a fait beaucoup de copies empruntant la voie et le geste des artistes. Aujourd’hui, elle ne peint que ce qu’elle a vu. Elle n’imagine pas, c’est son propre regard qu’elle projette dans ses représentations de paysages ou d’objets.

Dans son processus de création, elle commence par prendre des photos et réaliser des dessins préparatoires. Ensuite, dans son atelier, elle cherche, à retrouver son ressenti par rapport au sujet qu’elle a envie de représenter. La lumière, un son, tout ce qui lui évoque une émotion, elle va chercher à le traduire sur la toile. Elle peint à l’huile, une substance qu’elle trouve plus onctueuse et sensuelle qui se travaille sur le temps quand l’acrylique ne le permet pas. Ses sujets de prédilections ce sont les outils de l’artiste également l’atelier lui- même, parfois, ce qui est perçu à la fenêtre et que l’on fait rentrer dans l’atelier. Également, pourquoi pas une table sur lequel on vient poser des brassées de fleurs qui passent de la surface plane à la verticalité du tableau. Ces toiles dévoilent sa manière très particulière de percevoir l’espace. Des choix éclectiques, comme l’année dernière, où elle a peint des séries de fleurs, de poules, l’année d’avant c’était l’Inde, pays où elle a séjourné deux fois. Elle ne peint pas de personnages et ne fait jamais de portraits ou de nus, préférant la nature et les animaux, dans leur désarmante spontanéité.
Une très belle exposition à ne pas manquer et qui dure jusqu’au 12 mai.
Château Lescombes
198 avenue du Taillan. Eysines
Tél. : 05 56 16 18 10
www.eysines.fr
Du mercredi au


Recherche

Nous suivre

Vous pouvez nous suivre sur les différents réseaux sociaux ci-dessous!


Newsletter!

Recevez directement le nouvelles actualités de Bordeaux Gazette.

Bordeaux Gazette Annuaire

Petites Annonces Bordeaux Gironde

Nous suivre sur Facebook

Agenda