Bordeaux fête le vin

Bordeaux fête le vin ou les vingt ?

C’est parti Bordeaux fête le vin et les vingt chats de Philippe Geluck qui viennent décorer les quais pour trois mois et qui déjà compte de nombreuses admiratrices et admirateurs surtout du côté de la gent enfantine.

Pour cette inauguration d’un Bordeaux Fête le vin un peu minimaliste mais qui à le mérite d’exister car après l’annulation de l’an passé, il fallait pour cette année une manifestation que les organisateurs ont voulu beaucoup plus tournée vers le commerce local en y associant caves et restaurants pour irriguer la ville et donner un coup de fouet à ce commerce local qui en a bien besoin pour sortir de l’ornière Covid. Bien sur pour cette inauguration le père de ces matous en bronze était là accompagné de son épouse Dany Geluck et une partie de son équipe pour expliquer aux personnalités présentes dont le maire Pierre Hurmic ; Brigitte Bloch, présidente de l’Office de Tourisme ; Bernard Farges, président de CIVB ; Patrick Seguin, président de la Chambre de commerce et d’industrie et de nombreux autres la philosophie de l’exposition. Dans son explication il s’est attardé sur les chats qui avaient vraiment une importance particulière dans son esprit comme "Le matyre du chat" sur lequel il s’est exprimé avec force. Bruxelles se fait attendre mais ce n’est pas de sa faute sans ce sacré Covid les bordelais auraient fait connaissance dès deux mille vingt avec cette capitale si proche et si accessible à découvrir, mais quelque part la réception de l’an prochain n’en sera que plus belle et la découverte plus attrayante en faisant honneur à tous les Bruxellois.

On s’organise avant de déambuler

Philippe Geluck a pu donc déambuler comme le chat déambule le long des quais au départ de la maison écocitoyenne entouré par les personnalités présentes et ce bruxellois qui a dit "aimer Bordeaux" reste un ambassadeur plein de verve et d’humour des belges francophones et ils sont nombreux voire très nombreux. Le belge c’est un peu comme le québecois, ils sont tous plus ou moins bilingue avec un parlé bien spécifique, teinté d’un sympathique accent. Il est vrai qu’en rapport à une fête du vin traditionnelle avec tous ses stands alignés en front de quai, une certaine nostalgie a pu s’emparer de quelques uns ou unes mais dans la tête de tous est en train de germer un Bordeaux fête le vin ressuscité qui devrait allier les quais et le centre ville. Donc cette année encore des gréments historiques sont à quai car même avec le vin l’eau reste très présente. Il ne faut pas oublier que le vin, subtil nectar recèle toujours une grande proportion d’eau avec également assez d’alcool selon son titre, sans compter les plus de mille différents corps détectés par la chromatographie en phase gazeuse qui font sa saveur et sa personnalité. Donc cette année pour Bordeaux Fête le vin : Rendez-vous en ville sans oublier d’aller dire bonjour au chat en gros une nouvelle version du Bar à chat.
Pour ne rien manquer de Bordeaux Fête le vin cliquez ICI
Mireille Rajoely a suivi la déambulation pour Bordeaux Gazette

Philippe Geluck le verre dans son étui
Philippe Geluck, Pierre Hurmic et Brigitte Bloch
Philippe et Dany Geluck avec Pierre Hurmic
Non, ce n’est pas un clown stéthoscope
Philippe Geluck exprime avec force ce que représente pour lui "Le Martyre du Chat"
Prise de parole de Philippe Geluck précisant son intérêt pour Bordeaux
Philippe Geluck présente la partie de son équipe qui l’a accompagnée à Bordeaux

Ecrit par Bernard Lamarque

Co-fondateur de Bordeaux Gazette


Recherche

Nous suivre

Vous pouvez nous suivre sur les différents réseaux sociaux ci-dessous!


Newsletter!

Recevez directement le nouvelles actualités de Bordeaux Gazette.

Bordeaux Gazette Annuaire

Et si je vous racontais...

Chapitres : 1 - 2 - 3 - 4
Chloé n’est pas ce qu’elle croit

Chapitres : 1 - 2 - 3
La chaise vide

Chapitres : 1 - 2 - 3 - 4
Querelle de voisinage

Chapitres : 1 - 2 - 3 - 4
Mascarade

Chapitres : 1 - 2 - 3 - 4 - 5
Cordélia et son fantôme

Nous suivre sur Facebook

Agenda