Présidentielles 2012 : le point après 4 heures d’activité

Après 36 heures de silence sans sondages, sans interviews, sans commentaires c’est à 8 heures ce Dimanche matin 22 avril que les 85.000 bureaux de votes ont ouvert leurs urnes alors qu’à 2 heures du matin les bureaux de New York fermés les leurs. Les Français de l’étranger votent 24 heures avant pour que l’on puisse comptabiliser leurs votes. Maintenant tout le monde à l’œil rivé sur le niveau de l’abstention.

Ce sont les ultra-marins de Saint Pierre et Miquelon qui ont ouvert le feu hier à 12 heures avant que s’enchaînent les votes tout autour de la planète pour venir clore le scrutin en métropole à 20 heures.

Premier bulletin dans l’urne
photo Bordeaux Gazette - BErnard Lamarque

Cette année seulement 64 machines à voter en fonction alors qu’il y en avait 79 la dernière fois car certains sont repassés au vote traditionnel, ne trouvant ces machines de type "casino" parfaitement fiable. Bien sur la participation reste la grande interrogation du jour, car en ces temps de congés scolaires, entre ceux qui commencent et ceux qui finissent sans compter ceux qui sont en plein dedans, bien malin celui qui pourrait prédire quoi que ce soit. Autre bizarrerie du calendrier c’est aujourd’hui que se court le Prix du Président de la République, et c’est un parcours d’obstacles, ça ne s’invente pas !
De l’avis général des spécialistes, ils pensent que si le total des voix de gauche dépassent 45 % lors du premier tour il sera extrêmement difficile voire impossible à Nicolas Sarkozy de se faire ré élire. Ils pensent aussi que l’abstention ne jouera qu’à la marge et à 12 heures le taux de participation était de 28,29%, alors qu’il était de 31 % lors de la présidentielle 2007. A Bordeaux on est sur la moyenne nationale voire au dessus, mais c’est toujours fluctuant selon les bureaux. La préfecture a communiqué : le taux de participation estimé à 12H00 dans le département de la Gironde est de 35,07% (contre 37,46 % au 1er tour de l’élection présidentielle en 2007 et 22,93% au 1er tour de l’élection présidentielle en 2002). Pour sa par Philippe Poutou a voté à Bordeaux ce matin à 10 heures, en s’excusant du remue ménage qu’il provoquait dans le bureau de vote. On aura les estimations nationales à l’heure où Bordeaux, Bruges et Le Bouscat fermeront leurs bureaux.

Ecrit par Bernard Lamarque

Co-fondateur et rédacteur en chef de Bordeaux Gazette


Recherche

Nous suivre

Vous pouvez nous suivre sur les différents réseaux sociaux ci-dessous!


Newsletter!

Recevez directement le nouvelles actualités de Bordeaux Gazette.

Sur le même sujet


Petites Annonces Bordeaux Gironde

Nous suivre sur Facebook

Agenda