FC Girondins de Bordeaux

Les Girondins décrochent la première manche

Les hommes de Willy Sagnol affrontaient le Toulouse Football Club mardi soir dans la ville rose, à l’occasion des seizièmes de finale de la Coupe de la Ligue. Auteur d’une belle prestation, les Girondins se qualifient grâce à une victoire 3-1 et se rassurent avant d’affronter cette même équipe dimanche après-midi à domicile.

L’entraîneur girondin l’avait annoncé : dans cette période de moins bien pour ses joueurs, il ne ferait pas tourner pour ce match car la Coupe de la Ligue représente le chemin le plus simple d’accrocher l’Europe. On retrouve ainsi une défense des plus classiques avec Mariano, Pallois et Contento titulaire, avec le jeune Yambéré toujours présent depuis ses débuts le weekend dernier, mais la grande nouveauté, c’est l’arrivée supplémentaire de Sertic dans la défense centrale, formant une défense à cinq. Au milieu, Plasil est associé à Khazri et Kaabouni alors qu’on retrouve Diabaté et Touré en attaque.
Nicolas Pallois
La rencontre est agréable, les deux équipes jouant de manière fluide. Mais ce sont les Girondins qui ouvrent la marque dans ce derby : sur un corner dévié par Touré puis Aguilar, milieu toulousain, Pallois surgit devant le gardien adverse pour placer sa tête au fond des filets (18e). A peine huit minutes plus tard, sur coup-franc pour le Téfécé, les Marine et Blanc lancent une contre-attaque éclair, sur laquelle Touré sert Mariano à droite, qui lui-même centre devant les cages pour Contento qui avait suivi cette action pour pousser le ballon au fond des filets. Sur ce modèle de contre, les Bordelais mènent 2-0 et repartent aux vestiaires avec cet avantage. Peu après l’heure de jeu, le taulier de la défense girondine, Nicolas Pallois,écope d’un second avertissement, synonyme d’exclusion, pour une faute contestable voir invisible. Mais les Bordelais ne vont pas se laisser abattre, et sur une nouvelle contre-attaque, Khazri sert Diabaté qui, à l’angle de la surface toulousaine dribble un défenseur avant d’enrouler son tir qui fait mouche (68e). Les Toulousains poussent et tentent toujours de réduire la marque mais la défense de Carrasso tient bon.
Diego Contento
Mais en toute fin de match, à cinq minute de la fin du temps réglementaire, sur un corner pour les Violets, Akpa-Akpro surgit pour réduire le score d’une tête qui laisse la défense de marbre. Mais pas de scénario catastrophe dans les derniers instant de la rencontre pour les Aquitains qui font preuve de réalisme, s’imposent bien 3-1 et rallient les huitièmes de finales de la compétition, qui verra l’entrée des "européens" dispensés du premier tour des clubs de première division. Prochaine étape dimanche à 17h pour la réception de ces mêmes rivaux toulousains, cette fois-ci pour le compte de la Ligue 1.

Ecrit par Thibault Jeantieu


Recherche

Nous suivre

Vous pouvez nous suivre sur les différents réseaux sociaux ci-dessous!


Newsletter!

Recevez directement le nouvelles actualités de Bordeaux Gazette.

Petites Annonces Bordeaux Gironde

Nous suivre sur Facebook

Agenda