Trophée Bompard

Le trophée selon Eric Bompard

Eric Bompard c’est un trophée de patinage, mais c’est aussi un homme et une entreprise. Monsieur Eric Bompard, créateur de la société Eric Bompard, a repris le Trophée Lalique en 2003 en lui donnant son nom. Interview exclusive d’un féru de cachemire et de patinage par Aurélie Franc, adepte du patinage, elle même.

Pourquoi avez-vous repris le trophée Lalique ?
E.B : Pour plusieurs choses. J’ai été pendant 5 ans le sponsor du trophée Lalique. Mais quand Lalique a arrêté d’être sponsor, ils m’ont demandé, en priorité, puisque j’étais deuxième sur la liste, si je voulais reprendre la compétition. J’ai accepté et j’ai donc repris la compétition il y a 12 ans. Mais cela fait en tout 17 ans que je suis dans cette compétition et que j’aime ce sport. J’aime aussi les gens qui le font, leur sport est un investissement très important. Et je suis devenu familier avec ce sport que j’apprécie.

Ce trophée est le seul trophée de patinage artistique en France, cela doit être à la fois source de fierté mais aussi de stress ?
E.B. : Quand on fait quelque chose tout seul, il y a toujours une inquiétude. Mais il y a plein de mécanismes pour être à la hauteur et au bout de 12 ans on est rodés. C’est vrai qu’on est inquiet quand on engage l’entreprise et qu’on prend personnellement des engagements. J’ai deux événements, cette année, sur Bordeaux avec le Trophée Eric Bompard et la Solitaire du Figaro et c’est toujours la gorge serrée qu’on prend ce genre d’engagement. Mais quand le résultat est là, on ne peut pas regretter.
Mais vous n’êtes pas prêt d’arrêter le trophée, si ? Non, 17 ans à organiser cette compétition c’est beaucoup et je ne continuerais pas si cela ne meplaisait pas. Je suis attaché vraiment attaché à cette compétition qui fait partie de mon parcours.
Didier Gailhaguet, Arielle Piazza et Eric Bompard lors de la présentation du Trophée Bompard
Quand est-ce que commence l’organisation du trophée de l’année suivante ?
E.B : Le trophée se prépare d’une année sur l’autre pour la FFSG (fédération française des sports de glace). Et une année ça passe vite. Le sponsor Eric Bompard reprend la main de l’organisation vers mars-avril parce que nous avons aussi notre propre organisation technique à fournir. C’est à partir de ce moment que nous reprenons aussi la communication autour de événement.

Pourquoi avez-vous choisi Bordeaux ?
E.B. : L’organisation du trophée est très complexe et la patinoire de Bercy était encore en travaux à cette période de l’année. Il faut s’organiser et moi je connaissais bien Bordeaux donc j’ai accepté la proposition de la fédération française des sports de glace. Beaucoup de choses sont en fait organisées par la fédération des sports de glace, notamment toute la partie technique, qui m’échappe totalement. Je ne sais pas quels patineurs sélectionner, quels juges prendre etc. Mais je suis toujours questionné. J’ai un droit de regard, qui est le plaisir d’accepter une étape plus qu’une autre. Mais ce que je peux dire c’est qu’on a été très bien accueilli par la ville de Bordeaux.
Les participants français au Trophée Bompard 2014
Il parait que le trophée Bompard pourrait avoir lieu une année sur deux à Bordeaux, est-ce vrai ?
E.B. : Je n’ai pas de réponse précise puisque ce n’est pas moi qui gère la production et l’organisation du trophée. Il n’y a pas pour le moment de propositions qui m’ont été faites. Je préfère toute de même Paris parce que j’y ai une influence très importante. Les clients de Bompard sont des gens qui ont les moyen d’aller au trophée et ceux qui y participent financièrement.

Mais vous n’êtes pas prêt d’arrêter le trophée, si ?
E. B. : Non, 17 ans à organiser cette compétition c’est beaucoup et je ne continuerais pas si cela ne me plaisait pas. Je suis attaché vraiment attaché à cette compétition qui fait partie de mon parcours.

Ecrit par Aurélie Franc


Recherche

Nous suivre

Vous pouvez nous suivre sur les différents réseaux sociaux ci-dessous!


Newsletter!

Recevez directement le nouvelles actualités de Bordeaux Gazette.

Sur le même sujet


Bordeaux Gazette Annuaire

Et si je vous racontais...

Chapitres : 1 - 2 - 3
Brunissande et Esclarmonde

Chapitres : 1 - 2 - 3 - 4
Vendanges et Immortalité

Chapitres : 1 - 2 - 3 - 4
Voyage, Voyage !

Chapitres : 1 - 2 - 3
Mecarecit 2035

Chapitres : 1 - 2 - 3 - 4 - 5 - 6 - 7
Bienvenue à Sainte Gueille

Nous suivre sur Facebook

Agenda