Bordeaux

L’effet Madrelle préserve le statu quo aux sénatoriales en Gironde

A l’aune des résultats des dernières municipales, l’opposition de droite en Gironde espérait bien gagner un siège dans le cadre de ces sénatoriales 2014. Malheureusement elle n’a pas réussi son pari car elle s’est heurtée à une campagne dans les communes auprès des grands électeurs comme seul Philippe Madrelle sait le faire. Pas mal de déception se lisait sur les visages de même quelques propos amers ont été lachés.

Les cantonales et les sénatoriales c’est le terrain de Philippe Madrelle et encore une fois il a montré son savoir faire sur ce type d’élection en visitant plus de 500 communes si ce n’est la totalité des communes girondines. Ainsi même si la liste "Unis pour la Gironde" a totalisé 1524 voix soit 47,8% des suffrages des grands électeurs, et la liste "Ensemble, proches de nos territoires" n’a totalisé que 1146 voix soit 35, 95% des suffrages du fait du mode de scrutin et du comptage à la plus forte moyenne les socialistes girondins conservent 3 sièges. Les résultats ont un peu décoiffé un certain nombre de présents à leur proclamation mais il faut noter que Marie Hélène des Egaulx très sport s’est précipitée pour féliciter Philippe Madrelle et Alain Anziani.
Proclamation des résultats
Les autres liste qui n’ont pas eu d’élus ont totalisé respectivement : Liste "Pour une république respectueuse de nos territoires" 192 voix,6,02% ; Liste "Pour un Sénat écologiste" 154 voix, 4,83 ; Liste "Liste bleu marine pour nos villes et nos villages" 112 voix, 3,51% ;Liste "Debout la Gironde" 32 voix, 1% et Liste "Osez une Gironde d’avenir" 28 voix, 0,88%. on peut relever que par rapport au précédent scrutin les listes dites petites listes ont augmenté le nombre de leurs suffrages. Donc pour la liste "Unis pour la Gironde" sont élus sénateurs : Gérard César, Marie Hélène des Egaulx, Xavier Pintat et pour la liste "Ensemble, proche de nos territoires" Alain Anziani, Françoise Cartron et Philippe Madrelle. Une chose est sure c’est que les grands électeurs ne réagissent pas comme les électeurs de base et sont plus circonspects dans leur choix, on ne retrouve pas l’effet dévastateur qu’on avait observé lors des municipales.

Ecrit par Bernard Lamarque

Co-fondateur et rédacteur en chef de Bordeaux Gazette


Recherche

Nous suivre

Vous pouvez nous suivre sur les différents réseaux sociaux ci-dessous!


Newsletter!

Recevez directement le nouvelles actualités de Bordeaux Gazette.

Sur le même sujet

Bordeaux Gazette Annuaire

Petites Annonces Bordeaux Gironde

Nous suivre sur Facebook

Agenda