FC Girondins de Bordeaux

Bordeaux repart de Lorraine avec un précieux point

Match en semaine pour les Girondins qui se déplaçaient ce mercredi soir au stade St-Symphorien pour y affronter le FC Metz, de retour parmi l’élite. Dans une rencontre triste à mourir, les Bordelais parviennent à accrocher un point sur un score nul et vierge (0-0), qui aurait pu leur filait entre les doigts en fin de match.

Pas de répit pour la troupe de Willy Sagnol, qui après un succès mérité contre Lille dimanche jouait contre Metz. Peu de changements dans le onze de départ qui voit en défense l’arrivée de Faubert à la place de Mariano. Au milieu, Maurice-Belay cède sa place à Sertic, qui avec Plasil et Traoré forme, un milieu à trois, complété par Khazri et Touré en ailiers. Enfin, Diabaté reste titulaire seul à la pointe de l’attaque marine et blanche. La rencontre est très calme entre les deux formations, il n’y a quasiment rien à se mettre sous la dent pour les spectateurs ayant pu venir un mercredi à 19 heures, excepté le but de Khazri sur un centre de Contento, logiquement refusé pour une position de hors-jeu évidente.
Retour de Faubert
Les esprits s’échauffent lorsque Contento, le latéral gauche bordelais semble simuler un coup reçu. Après une période maitrisé clairement par les Girondins – incapables d’en profiter et de se créer la moindre occasion – ce sont bien les Messins qui reviennent en deuxième mi-temps avec les meilleures intentions. Les Girondins se mettent à subir : sur une perte de balle de Sané offrant une balle de but à l’adversaire, Pallois effectue un précieux sauvetage sur sa ligne, avant que quelques minutes plus tard, Carrasso ne soit l’auteur d’une grossière faute lié à une sortie en retard sur un attaquant messin dans sa propre surface. L’arbitre de champ siffle logiquement un penalty en faveur des locaux.
Sané en défense
Auteur d’une incroyable série d’arrêt sur penalty depuis plusieurs mois qui avait pris fin récemment, le portier bordelais se rattrape de sa bourde en arrêtant le penalty relativement mal frappé de l’ancien joueur de Lyon et Chelsea, Florent Malouda. Le tout sous les yeux de son petit frère Johan Carrasso, gardien titulaire à Metz, ce qui constituait la première fois dans l’histoire du championnat que deux frères jouant au poste de gardien se rencontraient. Les deux équipes se quittent donc sans avoir pu se départager, ni offrir de spectacle. Le club de la Belle Endormie descend à la sixième place du classement suite aux succès de ses concurrents directs que sont Lyon, St-Etienne et Rennes ; avec 28 points et une différence de but de +4. Le championnat continue samedi soir à 20 heures avec la réception du FC Lorient, mal classé.

Ecrit par Thibault Jeantieu


Recherche

Nous suivre

Vous pouvez nous suivre sur les différents réseaux sociaux ci-dessous!


Newsletter!

Recevez directement le nouvelles actualités de Bordeaux Gazette.

Bordeaux Gazette Annuaire

Petites Annonces Bordeaux Gironde

Nous suivre sur Facebook

Agenda