Bordeaux

Bilan très positif pour Bordeaux Fête le vin 2012

C’est avec un tee-shirt de François Parrot sur les épaules que Stéphane Delaux, plus habitué à pratiquer le classicisme vestimentaire, a présenté au nom d’Alain Juppé la conférence de presse bilan de ce 8ème Bordeaux Fête le Vin. Le rayonnement international de la manifestation se confirme avec l’exportation du concept un peu aménagé à Hong-Kong et, à l’identique, sur Québec dans le cadre des relations de jumelage des deux villes. Le CIVB par la bouche de Christophe Château n’a pas caché sa satisfaction à travers la formidable réussite de l’Ecole du Vin avec 12 349 personnes inscrites, ce qui démontre bien que la manifestation est essentiellement qualitative.

Hong Kong invité d’honneur
C’est donc Stéphane Delaux accompagné par Laurent Maupilé, François Parrot et Christophe Château qui a fait le bilan de cette édition de Bordeaux Fête le Vin 2012 avec une fréquentation supérieure à celle de 2010 sur une superficie qui est maintenant passée à 6 hectares. Avec le satisfecit donné par le ministre de l’Intérieur Manuel Valls aux conditions de sécurité mises en place et la visite d’un paquebot de croisière, le Prinsemdam ayant pour passagers 3000 américains qui se sont largement intéressés à la manifestation, il avait déjà quelques raisons de se réjouir.

James P.C. Tien Chairman du HKTB pendant son discours
photo Bordeaux Gazette - Bernard Lamarque

Il a ainsi annoncé que l’hôte d’honneur de Bordeaux Fête le vin de 2014 sera la ville jumelle de Los Angeles. Il a voulu remercier en premier lieu Laurent Maupilé et François Parrot pour le travail technique organisé ainsi que les nombreuses équipes et les sercvices techniques de la ville qui sont intervenus parfois dans des conditions difficiles. Il a tenu à remercier la présence de Hong-Kong " cette présence de Hong Kong a évidemment donné une dimension internationale de cet évènement avec une réalité tout à fait particulière car ça fait longtemps que l’on travaille avec nos amis de Hong-Kong avec les deux pavillons réalisés et à travers leur gastronomie, leur culture, leur engagement, leur implication, leur savoir-faire dans le monde du tourisme. C’est quelque chose de formidable et je voudrais remercier tout particulièrement James P.C. Tien Chairman du HKTB (Hong Kong Tourism Board), Mary Chow représentante spéciale du Hong Kong Economic and Trade Affairs to the European Union et Anthony Lau Executive Director du Hong Kong Tourism Board pour leur présence". Dans les bagages de cette délégation de Hong-Kong, il y avait aussi 4 chefs étoilés qui ont permis de faire découvrir cette gastronomie Hongkongaise qui a beaucoup plu car les plats élaborés sont partis à grande vitesse.

La dimension culturelle
Pour arriver à la dimension de l’évènement, il faut lui ajouter la dimension culturelle, ce que s’est employée à faire l’organisation avec l’Expo XXL, les Bordelaises, qui a rencontré un vif succès et dont les bouteilles vont rester exposées jusqu’au19 août au Jardin Public et la cuvée littéraire avec son véritable chai de lecture à ciel ouvert qui présentait 66 ouvrages liés au vin. Il faut souligner la qualité du Bordeaux Music Festival, sur la place des Quinconces qui a donné chaque soir un spectacle différent ou tous les genres ont été passés en revue du classique avec l’orchestre de l’ONBA au jazz avec le partenariat de Jazz in Marciac, sans oublier le fabuleux concert de clôture du NRJ Music Tour. Au delà de l’aspect littéraire et musical, il y a eu le Spectacle son & image sur la façade des immeubles de la place de la Bourse où seulement 30 000 personnes pouvaient suivre le spectacle chaque soir, sauf le samedi soir suite à un incident technique. Le Festival d’Art Pyrotechnique a par contre été suivi par plus de 150 000 personnes, voire beaucoup plus, tant il était impossible de chiffrer le nombre de personnes massées sur les deux rives et le pont de pierre chaque soir. C’est l’Espagne qui a remporté la palme le Samedi soir avant de conquérir le titre de champion d’Europe en football le dimanche soir, le feu d’artifice de dimanche soir étant hors concours. Bien sûr le fleuve n’a pas été oublié avec les nombreuses croisières proposées par les opérateurs habituels ainsi que le vignoble avec 750 pass-vignobles vendus sur l’ensemble des destinations proposées.

La dimension économique
La dimension économique passe par l’image et Stéphane Delaux a précisé : "Je n’imaginai pas le nombre d’étrangers pouvant séjournés à Bordeaux pendant cette manifestation".

Pierre-Luc Lachance, Catherine Chenier et Claude Doré ont choisi leur Bordeaux préféré
photo Bordeaux Gazette - Bernard Lamarque

Ce sont 300 journalistes accrédités, soit 60 de plus qu’en 2010 dont 30% venant de l’étranger, et c’est vrai que la présence étrangère a été forte avec la participation d’Hong Kong, c’est un fort contingent asiatique qui a été présent sur le site au delà des 3 000 américains descendus du Prinsemdam, mais c’est aussi espagnols, italiens, anglais, allemands voire québécois ou brésiliens qui ont été présents. Claude Doré, le producteur de Bordeaux Fête le Vin à Québec était présent avec Pierre-Luc Lachance et Catherine Chenier pour prendre la mesure réelle de l’évènement et se mettre dans bain de ce qui les attend début septembre à Québec car, à n’en pas douter, les amateurs seront nombreux à venir goûter le Bordeaux sur les bords du Saint-Laurent. En terme de retombées économiques, bien que cela soit difficilement quantifiable, elles sont estimée pour Bordeaux Fête le Vin à 20 millions d’euros dont 15,5 de retombées directes, 3,5 de retombées indirectes qualifiées de "retombées visiteurs" et 1 million pour le tourisme d’affaire. Mary Chow s’est dite très honorée que Hong-Kong ait été invité pour cette manifestation en ce quinzième anniversaire de la réunification de Hong-Kong avec la Chine. Pour sa part James P.C. Tien a remercié l’Office de Tourisme de Bordeaux et la municipalité avant de préciser : "Notre participation est une étape importante pour promouvoir le commerce du vin entre Bordeaux et Hong Kong" puis il a ajouté que le tourisme est une dimension importante pour Hong Kong avant de parler du Festival du Vin et de la Gastronomie qui a été mis en place en 2009 avec l’appui de la CCI et auquel il a invité tous les bordelais qui pourront s’y rendre.
En parodiant Sully on peut avancer que le vin et le tourisme sont les deux mamelles de Bordeaux.

Ecrit par Bernard Lamarque

Co-fondateur de Bordeaux Gazette


Recherche

Nous suivre

Vous pouvez nous suivre sur les différents réseaux sociaux ci-dessous!


Newsletter!

Recevez directement le nouvelles actualités de Bordeaux Gazette.

Et si je vous racontais...

Chapitres : 1 - 2 - 3
Secret de famille

Chapitres : 1 - 2 - 3 - 4
Chloé n’est pas ce qu’elle croit

Chapitres : 1 - 2 - 3
La chaise vide

Chapitres : 1 - 2 - 3 - 4
Querelle de voisinage

Chapitres : 1 - 2 - 3 - 4
Mascarade

Nous suivre sur Facebook

Agenda