Bruges

JIW, Capdevielle Traiteur dévoile son jardin intelligent

Engagée depuis près de 30 ans dans une démarche de gestion responsable, l’entreprise Capdevielle Traiteur vient de franchir un nouveau cap en créant un jardin intelligent à destination de ses collaborateurs et partenaires.

Une démarche de sensibilisation pour une consommation responsable
Philippe Capdevielle a pour ambition de faire de son entreprise un lieu d’épanouissement professionnel et une source d’inspiration pour une consommation plus responsable. Philippe Capdevielle vient de franchir une nouvelle étape avec JIW, le jardin d’entreprise, qui s’inscrit dans la continuité du projet de développement économique et social de l’entreprise. En effet, depuis plusieurs années, le spécialiste de la réception haut de gamme oeuvre pour limiter le gaspillage, en mettant en place des démarches d’optimisation ou en redistribuant les denrées non consommées à des associations. L’entrepreneur a souhaité aller encore plus loin avec un projet grandeur nature, anti-gaspi et pédagogique : un jardin d’entreprise. Il a profité de l’emménagement dans les nouveaux locaux pour concrétiser son idée. Ce jardin nouvelle génération baptisé JIW, signifiant « la graine », en Wolof, est basé sur le recyclage des déchets alimentaires de l’activité traiteur qui vont nourrir les nouvelles cultures pour produire des légumes oubliés, des herbes aromatiques et des fleurs comestibles.

L’humain au cœur du projet
Le potager est également agrémenté d’un poulailler dont les dix pensionnaires sont nourries avec les denrées non consommées. Enfin, des fleurs ont été disséminées sur l’ensemble de la parcelle de terrain afin de favoriser le maintien des abeilles. Philippe Capdevielle a impulsé une démarche collaborative et volontaire auprès de ses collaborateurs, qui sont invités à contribuer à l’entretien de ce jardin. Ils peuvent également participer à des ateliers pédagogiques et des journées de récolte, avec leurs familles, afin de réapprendre à mieux consommer et retrouver l’authenticité des produits. Une partie des récoltes pourra être utilisée pour la production, mais le fruit des cultures du jardin est essentiellement redistribué aux collaborateurs. L’objectif principal est de les rendre acteurs d’un cercle vertueux de consommation responsable. Avec JIW, Philippe Capdevielle souhaite remettre la terre et le produit au cœur du quotidien de son équipe. Il envisage également d’y accueillir des groupes scolaires pour des visites pédagogiques, et créer des partenariats avec des acteurs locaux. Une expérience sensorielle et gustative, alimenté d’une cabane de dégustation pour découvrir cet écosystème et savourer le fruit de ce travail.

Ecrit par La rédaction


Recherche

Nous suivre

Vous pouvez nous suivre sur les différents réseaux sociaux ci-dessous!


Newsletter!

Recevez directement le nouvelles actualités de Bordeaux Gazette.

Petites Annonces Bordeaux Gironde

Nous suivre sur Facebook

Agenda