Éco : les adolescents ont reçu moins d’argent de poche en 2020

Le budget des plus jeunes est lui aussi impacté par la crise sanitaire. La banque en ligne Pixpay a réalisé une enquête sur la relation des adolescents et de leurs parents sur l’argent. L’étude démontre qu’en 2020 les parents auraient donné en moyenne 3€ de moins par mois à leurs adolescents par rapport à l’année précédente.

Pixpay, dite « la meilleure banque des ados », a publié en janvier 2021 un baromètre intitulé « L’argent et les adolescents » en partenariat avec l’institut Poll&Roll. D’après cette étude, les adolescents auraient perçu 30€ par mois en moyenne en 2020, contre 33€ en 2019. Voilà encore une des conséquences de la crise sanitaire. Pourtant, 92% des 10-18 ans reçoivent de l’argent de poche, et ce de manière régulière pour près de la moitié d’entre eux. La majorité des parents s’entend pour affirmer que l’argent de poche a des vertus éducatives pour leurs enfants. Ces petits dons d’argent, qu’ils soient réguliers ou non, leur apprennent à gérer leur budget pour petit à petit prendre leur indépendance. Les parents constatent d’ailleurs que leurs enfants parviennent relativement bien à économiser pour s’offrir des biens plus onéreux. L’indépendance se fait progressivement, plus ils grandissent plus ils reçoivent de l’argent de poche, les parents ne versent pas la même somme à un enfant de 12 ans qu’à un de 18 ans. Mais les parents ont tendance à donner de l’argent de poche de plus en plus tôt à leurs enfants, le plus souvent dès 11 ans à l’entrée au collège. L’argent ne serait pas un sujet tabou non plus, près des 2/3 des adolescents connaissent le salaire de leurs parents. Ainsi, 79 % de ceux évoquant fréquemment du coût de la vie avec leur enfant estiment que ce dernier a conscience de la valeur de l’argent, contre seulement 56% pour les parents qui n’en parlent jamais. Des différences entre les régions se font également remarquer.

Progression de la carte de crédit adaptée

Les parents en Bretagne seraient les plus radins ou raisonnables par exemple. Les parents bretons donneraient 20€ par mois à leur adolescent contre 42.8€ en moyenne pour ceux en région PACA soit plus du double. Mais les adolescents bretons ne se laissent pas abattre, ils seraient même les plus dégourdis pour se faire de l’argent de poche en travaillant ou en revendant certaines de leurs affaires. Les parents de Nouvelle-Aquitaine se placent eux proches de la moyenne nationale, ils donneraient en moyenne 28€ par mois à leur adolescent. Ce baromètre proposé par Pixpay démontre d’autres changements de comportements, à commencer par les achats en ligne. Comme leurs parents, les adolescents privilégient les achats en ligne depuis la crise sanitaire : 27% d’entre eux auraient d’avantage acheter en ligne en 2020. Mais ces différences de comportement s’observent aussi entre les sexes. Sans raison avancée, les garçons recevraient en moyenne 3.7€ par mois de plus que les filles, les inégalités entre les sexes commencent très tôt… Alors que beaucoup préfèrent opter aujourd’hui pour les paiements sans contact, les parents restent assez réticents à l’idée d’équiper leur adolescent d’une carte de paiement. Les adolescents obtiennent leur première carte de paiement à 16 ans en moyenne d’après l’étude de Pixpay. Mais les risques sanitaires liés à l’échange d’argent ont tout de même encouragé 11% des parents à prendre une carte de paiement pour leur enfant. Parmi ceux qui n’ont pas encore sauté le pas, 72% déclarent que leur adolescent est trop immature pour, et 65% affirment qu’ils n’en ont tout simplement pas besoin car ils sortent toujours accompagnés d’un adulte pour faire shopping. Certains parlent aussi de manque de praticité alors que plus de la moitié des parents sont régulièrement à court d’argent liquide sur eux au moment d’en donner à leur enfant. Malheureusement, cette étude se base uniquement sur un échantillon de parents d’adolescents scolarisés du collège au lycée, et ne s’intéresse pas à l’avis des enfants qui sont pourtant les principaux concernés par la question.

Ecrit par Coralie Lamarque


Recherche

Nous suivre

Vous pouvez nous suivre sur les différents réseaux sociaux ci-dessous!


Newsletter!

Recevez directement le nouvelles actualités de Bordeaux Gazette.

Bordeaux Gazette Annuaire

Et si je vous racontais...

Chapitres : 1 - 2 - 3 - 4
Chloé n’est pas ce qu’elle croit

Chapitres : 1 - 2 - 3
La chaise vide

Chapitres : 1 - 2 - 3 - 4
Querelle de voisinage

Chapitres : 1 - 2 - 3 - 4
Mascarade

Chapitres : 1 - 2 - 3 - 4 - 5
Cordélia et son fantôme

Nous suivre sur Facebook

Agenda