Bordeaux

Cité du vin "Argentina, terres de contrastes" la nouvelle exposition temporaire Vignoble Invité

Après la Géorgie, territoire berceau de la viticulture et le Douro, territoire de naissance des vins de Porto, la troisième exposition temporaire de la Cité du Vin s’intéresse à la patrie du Malbec que les consommateurs français redécouvrent à travers le Cahors.

L’Argentine est un vaste territoire d’Amérique du Sud qui s’étire sur 5.200 kilomètres de long avec ses près de trois millions de kilomètres carrés, soit presque six fois la France métropolitaine qui a en commun avec cette dernière son amour du vin et du rugby, sans parler de Carlos Gardel dont l’acte de naissance figure aux archives municipales de Toulouse et qui lui consacre un musée à Buenos Aires. Les visiteurs vont pouvoir faire étape grace à cette exposition dans chacune des six principales régions viticoles, à la découverte de leurs singularités culturelles, historiques, gastronomiques et bien sûr œnologiques dans le Norte, le Cuyo, la Patagonia, le Litoral, Córdoba et Buenos Aires qui composent ce périple.

NORTE
Cette région du Nord-Ouest Andin recèle les plus hauts vignobles du monde, une géographie que les visiteurs pourront eux-mêmes expérimenter. Le Nord de l’Argentine est en effet devenu l’une des régions viticoles les plus importantes du pays, malgré une altitude extrême et des conditions de production difficiles. Ces paysages contrastés et minéraux produisent des vins concentrés et charnus, au caractère unique. Le roi des cépages blancs argentins et véritable marque de fabrique des vins du nord de l’Argentine, le Torrontés, sera ici à l’honneur.

CUYO
La région des provinces de Mendoza, San Juan et San Luis est réputée pour l’imposante présence des Andes sur son territoire. Entre montagnes enneigées toute l’année, vignobles d’un vert profond, anciens chais reconvertis en domaines viticoles, bâtiments historiques ou au contraire contemporains, immenses vergers … Cuyo est non seulement la principale région viticole d’Argentine, berceau du malbec, mais aussi une terre de célébrations du vin et du soleil. Cette richesse sera dévoilée au sein d’une carte interactive grand format.

PATAGONIA
La Patagonie s’affirme comme la région de tous les extrêmes avec ses paysages d’imposantes montagnes et de glaciers qui surprendront les visiteurs. De la province de Río Negro, où l’histoire viticole de la Patagonie a commencé, à Chubut, les vignobles les plus au sud du monde en passant par la mystérieuse province de La Pampa ou encore les latitudes extrêmes de Neuquén, les vins de Patagonie, frais et élégants, défient l’adversité.

LITORAL
Célèbre dans le monde entier pour les chutes d’Iguazú, ses estuaires et sa végétation luxuriante, le littoral argentin possède une histoire viticole unique, entre prospérité et prohibition. Avec un climat humide et une basse latitude, les vins d’Entre Ríos, principale province viticole de la région, se caractérisent par leur élégance et leur exotisme, à l’image de la gastronomie locale dont les ingrédients les plus typiques sont représentés.

CORDOBA
Découverte du cœur de l’Argentine, le Cordoba, berceau des vins traditionnels où de petites bodegas (propriétés viticoles) préservent les traditions initiées par les immigrants italiens au XIXe siècle. Charmes de la viticulture d’antan, traditions populaires, saveurs culinaires locales coexistent dans un environnement donnant naissance à des vins uniques et élégants. Une projection suggérera la magie de ce paysage exceptionnel.

BUENOS AIRES
Connue pour sa musique, son tango, sa gastronomie ou sa vie nocturne, Buenos Aires compte également des espaces ruraux. Ainsi, non loin des plages, Buenos Aires dispose d’un environnement rural où ont commencé à se multiplier les différentes variétés de cépages (sauvignon blanc, sémillon, chardonnay, malbec, pinot noir…) si bien que Buenos Aires propose aujourd’hui les vins les plus jeunes d’Argentine, à la fois minéraux et frais.

A ne pas manquer cette très belle exposition qui dès l’entrée vous plonge dans le bleu qui orne le drapeau argentin. Il faut prendre le temps de regarder dans les détails et d’écouter le bruit des glaciers ou le chant des baleines pour apprécier la subtilité de cette image de l’Argentine qui est offerte. Unique ce petit auditorium aménagé pour la rencontre d’Hector Piazzolla et de Carlos Gardel grâce à la magie du numérique sans oublier le coup d’œil sur les atours de la reine des vendanges.

Ecrit par Bernard Lamarque

Co-fondateur et rédacteur en chef de Bordeaux Gazette


Recherche

Nous suivre

Vous pouvez nous suivre sur les différents réseaux sociaux ci-dessous!


Newsletter!

Recevez directement le nouvelles actualités de Bordeaux Gazette.

Bordeaux Gazette Annuaire

Petites Annonces Bordeaux Gironde

Nous suivre sur Facebook

Agenda