Boxers : Bordeaux facile face à Nice

Avalanche de buts à Mériadeck ! Avec huit buts au compteur, les bordelais se reprennent et continuent de convoiter un avantage du terrain au premier tour des Play-Offs.



Bordeaux souhaitait retrouver sa bonne forme du début d’année. Après deux défaites consécutives face à Angers vendredi dernier et à Rouen ce dimanche, les Boxers se devaient de se reprendre face aux Niçois. Encore une bataille de classement en vue des Play-Offs, une habitude en cette fin de saison. Et devant un Mériadeck quasi plein, les Boxers n’ont pas déçu.

Plus fort que les Aigles
Une rencontre dominée d’entrée de jeu par les Bordelais. Agressifs et disciplinés, les Boxers prennent rapidement l’avantage face à des Niçois très vite dépassés. En moins d’une minute, Maxime Legault et Samuel Salonen donnent l’avantage sur deux belles actions collectives à la formation d’Olivier Dimet, qui ne le lâchera plus de la rencontre. Les Aigles y croiront rapidement sur un but à réaction d’Ivan Esipov en supériorité numérique, mais une interception suivie d’une assistance de Mathieu Pompei pour Legault signe la fin de l’espoir niçois. Les Boxers vont continuer de resserrer leurs crocs tout le long de la rencontre en glissant trois autres palets par l’intermédiaire de Nikita Jevpalovs, Julien Guillaume et Samuel Salonen dans les filets de Conrad Molder. Le deuxième but Niçois d’Abramov ne sera qu’anecdotique au vu de la claque infligée par les Boxers aux Aigles au point que certains observateurs se sont demandés si les Aigles étaient particulièrement faibles ou les Boxers particulièrement forts n’ayant marqués aucun but en supériorité numérique.

Le portier Lou Silighini en difficulté

Les Boxers montent en puissance
Ce match sera notamment marqué par les performance individuelle XXL des cadres de l’équipe. Maxime Legault inscrit un triplé et retrouve ses instincts de buteur au meilleur moment de la saison. Mathieu Pompei sort lui aussi une performance de grande classe, avec un but et trois assistances. Sans oublier Samuel Salonen, qui a confirmé son casque d’or qu’il a subtilisé à Nikita Jefpalovs avec deux buts et une assistance. Cette rencontre valide aussi les progrès défensifs de l’équipe. Victor Bodin semble de plus en plus à l’aise dans la cage, derrière une défense qui continue de s’illustrer, même si les powerplays peuvent être améliorés. Les Boxers abordent donc en confiance la dernière partie du championnat, avec 11 matchs et autant d’adversaire, et 5 à Mériadeck. A voir quel sera le destin des Bordelais en cette fin de saison, qui se déplaceront à Amiens pour leur prochain match le 23 janvier prochain, avant de retrouver la patinoire Mériadeck le 26 janvier pour le match des peluches, face aux Spartiates de Marseille qui pourrait leur permettre de se rapprocher au score pour tenter de se placer à la quatrième place de la Ligue Magnus.

Un instant de répit pour Victor Bodin

EVOLUTION DU SCORE
Première période : 3 - 1
Bordeaux 6 min 07 Maxime Legault assistance Rudy Matima , Julien Guillaume 1/0
Bordeaux 6 min 57 Samuel Salonen assistance Mathieu Pompei, Antti Kauppila 2/0
Nice 7 min 24 Ivan Esipov assistance Mikael Kuronen, Jespere Larinmaa 2/1
Bordeaux 9 min 06 Maxime Legault assistance Matieu Pompei 3/1
Deuxième période : 6 - 1
Bordeaux 11 min 50 Nikita Jevpalovs assistance Baptiste Bruche, Victor Bodin 4/1
Bordeaux 15 min 08 Julien Guillaume assistance Axel Prissaint, Baptiste Bruche 5/1
Bordeaux 16 min 43 Samuel Salonen assistance Mathieu Pompei 6/1
Troisième période : 8 -2
Bordeaux 43 min 05 Maxime Legault assistance Rudy Matima et Antti Kauppila 7/1
Nice 46 min 21 Norbert Abramov assistance Bryan Sautereau 7/2
Bordeaux 53 min 44 Mathieu Pompei assistance Enzo Carry et Samuel Salonen 8/2

Ecrit par Ewen Yvergniaux


Recherche

Nous suivre

Vous pouvez nous suivre sur les différents réseaux sociaux ci-dessous!


Newsletter!

Recevez directement le nouvelles actualités de Bordeaux Gazette.

Sur le même sujet


Bordeaux Gazette Annuaire

Et si je vous racontais...

Chapitres : 1 - 2 - 3 - 4 - 5
Jeanne et Gédéon

Chapitres : 1 - 2 - 3 - 4 - 5
On ne sait jamais de qui l’on peut avoir besoin

Chapitres : 1 - 2 - 3 - 4
Et cum animo

Chapitres : 1 - 2 - 3
Une Vie de Chat

Chapitres : 1 - 2 - 3
Les Danseurs

Nous suivre sur Facebook

Agenda