Bordeaux

Coronavirus : La réalité du terrain !

Depuis que le réseau des CCI a été désignée par le Gouvernement comme « porte-d’entrée » des entreprises, la Cellule de Crise de la CCI Bordeaux Gironde a traité plus de 1000 demandes. Si les demandes d’information ou d’accompagnement sont de plus en plus pressantes, les entreprises attendent d’être rassurés par des mesures encore plus précises et plus claires. Informer les entreprises des différentes aides dont elles peuvent bénéficier et accompagner celles les plus impactées sont les missions principales de la Cellule de crise qui traité à ce jour plus de 1000 demandes :
 37% pour les formalités CFE et formalités Export
 63% pour des infos sur les mesures gouvernementales.
386 dossiers ont été ouverts d’accompagnement « renforcés » par les conseillers pour aider les chefs d’entreprise dans leur différente demande.
Un rôle d’alerte pour le gouvernement
Grâce à ces contacts de proximité, la CCI Bordeaux Gironde peut ainsi alerter en temps réel les pouvoirs publics sur les « angles morts » des dispositifs de soutien ou de problèmes techniques pouvant apparaître comme :
o Bon retour sur les reports de charges (impôts, cotisations sociales, charges courantes, …) mais commentaires sur les délais. 3 mois n’est pas jugé suffisant. Il est demandé à minima sur 6 mois et sur une logique d’échelonnement sur 24, 36 ou 48 mois.
o Sur les loyers pour les ERP qui ont dû fermer sur décision du Gouvernement : si
certains ont annulé les loyers et charges pour les locataires beaucoup de foncières ou de propriétaire bailleur ne bougent pas. L’état doit légiférer sur ce sujet, les maires doivent lancer un appel aux bailleurs pour annuler ou reporter les loyers des commerçants et restaurateurs
o Différence entre les annonces et la réalité pour les établissements bancaires. Ex : annonce massive des banques sur le report de 6 mois d’échéances de crédit.
Retour du terrain : pas de mise en place. Les secteurs du commerce, de la restauration et les activités touristiques demandent un accompagnement massif pour une reprise d’activité.
Urgence absolue donc sur les décisions d’aides au secteur du Commerce/CHR/Tourisme (150 000 emplois sur la Gironde dont plus de 20 000 rien que dans l’hôtellerie restauration) déjà très fortement fragilisées avec la crise de gilets jaunes. Que ce soit des indépendants ou des structures plus importantes, les entreprises ont déjà puisé dans leur fond propre et n’ont plus les moyens de faire face à la crise actuelle.


Recherche

Nous suivre

Vous pouvez nous suivre sur les différents réseaux sociaux ci-dessous!


Newsletter!

Recevez directement le nouvelles actualités de Bordeaux Gazette.

Bordeaux Gazette Annuaire

Et si je vous racontais...

Chapitres : 1 - 2 - 3 - 4
Chloé n’est pas ce qu’elle croit

Chapitres : 1 - 2 - 3
La chaise vide

Chapitres : 1 - 2 - 3 - 4
Querelle de voisinage

Chapitres : 1 - 2 - 3 - 4
Mascarade

Chapitres : 1 - 2 - 3 - 4 - 5
Cordélia et son fantôme

Nous suivre sur Facebook

Agenda