L’UBB entame bien sa campagne européenne en Challenge Cup

La victoire a été longue a se dessiner mais le poids du banc a été déterminant pour arriver à mettre à mal les Wasps qui ont mené la vie dure aux locaux devant treize mille neuf cent huit spectateurs.

Un arbitrage britannique reste un arbitrage britannique et cela soulève souvent les protestations du public français car les arbitres britanniques pour la plupart laissent passer des choses que bien des arbitres français sanctionneraient sévèrement. En tout état de cause on peut constater que l’esprit a changé car une UBB menée 19-23 à quinze minutes de la fin, acculée sur sa ligne de but en d’autres temps aurait sûrement craqué mais là dans la nouvelle formule on s’arc-boute avec un Jalibert qui va chercher une touche au delà des cinquante et se remet dans le bon sens. On reprend l’avantage sur une chevauchée de Radradra en position d’ailier qui offre le ballon à Lesgourgues pour pointer en but, mais c’était déjà en seconde période qui s’est révélée plus prolifique que la première. Le match a débuté sur un rythme élevé sur une pelouse en bon état malgré les pluies de la semaine qui ont brutalement cessé en début de soirée permettant au trente acteurs de s’employer vigoureusement mais il a fallu attendre la fin de la première mi-temps pour voir le premier essai des locaux par Tamanivalu servi par Woki après un déboulé le long de la ligne de touche permettant à ces derniers de prendre un peu le large au score avant de rentrer aux vestiaires, alors que tout c’était réglé au pied entre Jilabert et Searle les deux numéro dix jusqu’alors. L’UBB partait se reposer pour quinze minutes avec un score favorable de 16 à 6.

Radradra transperce la défense des Wasps

La seconde mi-temps s’est montrée plus palpitante sur le plan du score car le chassé croisé a été un instant à la faveur des visiteurs car à la quarante cinquième minute les deux équipes étaient bord à bord suite à un essai et une pénalité des Wasps au retour des vestiaires et si un instant Jilabert redonnait un petit avantage de trois points les Wasps prenaient le commandement sur un essai transformé à la cinquante-huitième minute sur le score de 19 à 23 suscitant un frisson dans le dos des supporters et des cris de joies chez les supporters anglais présents dans le stade. C’est à partir de ce moment qu’on a senti le début des effets bénéfiques du remplacement avec la puissance de Kovekalu, d’Higginbotham et de Marais ou en moins de cinq minutes après avoir était mise en difficulté sur sa ligne elle marquait deux essais sur un raid de Radradra bien servi par Seuteni qui offrait le ballon d’essai à Lesgourgues et l’autre tout en puissance avec deux relais de Kovekalu, Pélissié terminé par Higginbotham entre les poteaux. Les visiteurs n’ont rien lâché et sont revenus un instant à 33 à 30 mais une dernière relance rapide sur une récupération de Buros a permis à Jalibert de percer plein champ pour redonner le ballon d’essai du bonus offensif à ce même Buros.

Jalibert tel qu’en lui même

Christophe Urios était moyennement satisfait de la prestation de ses hommes même si sur le plan comptable l’opération est positive avec les cinq points de cette victoire qui pour lui aurait dû se dessiner plus tôt. Les anglais dans les rucks mettent les mains partout, les arbitres ne sanctionnent pas et cela ralenti considérablement les sorties Ce n’est qu’en fin de match que les locaux ont réussi à accélérer le jeu avec des sorties rapides comme sur le dernier essai. Prochain match en Ecosse à Edimbourg dans le stade mythique de Murrayfield ou on espère voir une équipe animée des mêmes intentions face à des écossais joueurs par tempérament et peut être un peu moins coquins dans les rucks mais autant faire attention. La touche a donné satisfaction ne perdant pratiquement pas de ballons offrant une bonne rampe de lancement mais les Wasps ont été très disciplinés en défense d’ou la difficulté à franchir et même quand ils étaient débordés, ils ont effectué de beaux retours en défense. Les Wasps ont fait la démonstration de ce qu’est une équipe qui s’accroche mais l’UBB a bien répondu au défi proposé, souhaitons qu’il en soit de même vendredi soir en Ecosse.

Tamanivalu de plus en plus déterminant au centre

Union Bordeaux Bègles : 40 (4 essais Tamanivalu 39ème, Lesgourgues 66ème, Higginbotham 70ème, Buros 79ème ; 4 pénalités Jilabert 2ème, 10ème, 25ème, 53ème ; 4 transformations Jilabert 40ème, 68ème, 71ème, 80ème)

Wasps : 30 (3 essais Willis 43ème, Cruse 58ème, Robson 73ème ; 3 pénalités Searle 14ème, 18ème, 47ème ; 3 transformations Searle 44ème, 59ème, 74ème)

Ecrit par Bernard Lamarque

Co-fondateur et rédacteur en chef de Bordeaux Gazette


Recherche

Nous suivre

Vous pouvez nous suivre sur les différents réseaux sociaux ci-dessous!


Newsletter!

Recevez directement le nouvelles actualités de Bordeaux Gazette.

Sur le même sujet


Bordeaux Gazette Annuaire

Petites Annonces Bordeaux Gironde

Nous suivre sur Facebook

Agenda