Bordeaux

L’aventure continue pour les bordelo-béglais

Extraordinaire partie des locaux dans leur stade fétiche de Chaban-Delmas qui terrassent les leaders de la Premiership au prix d’un match difficile qui restera gravé dans les mémoires.

Christophe Urios s’est dit agacé par l’arbitrage de l’écossais Adamson qui a fait un peu trop, peut être, pleuvoir les fautes sur l’UBB tout en cherchant un équilibre en première mi-temps. La seconde mi-temps aurait pu amener un désastre car l’UBB a passé les treize dernières minutes avec un seul seconde ligne de la sortie de Douglas d’abord à celle de Cazeaux. On peut aussi reprocher à l’écossais les longues séances de "replay" pour voir si les locaux n’ont pas fait de fautes mais il faut lui accorder d’avoir annulé un essai qu’il avait accordé sur un léger en avant de l’ailier de Bristol au moment de marquer, en avant qui lui avait échappé. Pas merveilleux mais il aurait pu faire dégénérer le match en ajoutant à sa décharge qu’il a été harcelé verbalement par les Bears contestant ses décisions ou essayant de l’influencer mais l’essentiel n’est pas là, sinon que les affaires n’avaient pas forcément bien débutées pour l’UBB en ayant rapidement encaissé un essai dès les premières minutes. Grace à Jalibert et aux pénalités distribuées l’UBB n’a jamais été décrochée s’installant progressivement dans le match jusqu’à prendre l’avantage d’un petit point avant de rentrer aux vestiaires pour le repos de la mi-temps.

Un Woki de gala

Pour Jefferson Poirot, le tournant du match c’est cet essai de la quarante quatrième minute ou l’ouvreur international concrétise après une mêlée jouée à quelques mètres de la ligne, choix validé par Urios mais avis que ne partage pas Jalibert qui lui le fixe plus volontiers au moment où l’arbitre écossais revient sur sa décision et annule l’essai de Bristol à la cinquante deuxième minute qui serait revenu alors à 22-19 avant transformation. Même s’il ne partage pas le même sentiment sur le tournant du match, ils concèdent qu’il y a eu un tournant dans ce match et c’est surtout quand les joueurs de l’UBB ont compris qu’ils prenaient l’ascendant sur la partie adverse qui n’arrivait pas à franchir de manière significative grace a une défense solide, solidaire et hermétique avec parfois des ballons subtilisés en touche grâce à Petti et Woki. Cela a fait dire à Urios qu’il avait apprécié le comportement de ses joueurs, leur attitude même si sur le jeu ce n’était pas encore ça, ajoutant "la semaine dernière on n’était pas des tocards mais on n’est pas champions du monde pour avoir gagné un match". Ce match contre La Rochelle va être un repère pour la suite car Jefferson Poirot n’est pas prêt de l’oublier.

Uberti tente sa chance face à Radradra

Le capitaine a ajouté "on a trop été indiscipliné mais quand on est discipliné ça ne marche pas", cela a quand même valu 19 pénalités à l’UBB, score jamais atteint dans un match de ce niveau. Dans le jeu au sol l’UBB a rectifié le tir récupérant quelques ballons très chauds dans ses 22 mètres surtout en fin de partie ou les visiteurs ont systématiquement emballé le jeu relançant chaque ballon renvoyé au pied qui atterrissait en touche. Les Bears voulaient à tout prix marquer mais les locaux ont réussi à élever leur niveau de jeu pour tenir tête à quatorze seulement en fin de partie. Ducuing va mettre la cerise sur le gâteau car rentré à la 66ème minute, il va intercepter une passe sur une énième attaque des visiteurs et après 80 mètres de course va marquer l’essai de la victoire signant sa rentrée dans les rangs de l’équipe. L’UBB a délivré un match exceptionnel d’intensité devant les caméras de France 2, permettant aux téléspectateurs de découvrir l’excellent côté de l’UBB avec un Jalibert meilleur homme du match qui a avoué avoir souffert de la chaleur et les 23 joueurs, car tout le monde est rentré, pour une première victoire en phase finale de la Champion’s Cup, espérons pour eux, qu’elle en appellera d’autres !

Dweba marque une nouvelle fois contre les Bristol Bears

Union Bordeaux Bègles : 36 (3 essais Jalibert 44ème, Dweba 70ème, Ducuing 79ème ; 5 pénalités Jalibert 9ème, 15ème, 21ème, 34ème, 40ème ; 3 transformations Jalibert 45ème, Lucu71ème, 80ème)

Bristol Bears : 17 (1 essai Purdy 6ème ; 4 pénalités Sheedy 13ème, 17ème, 26ème 55ème)

Ecrit par Bernard Lamarque

Co-fondateur de Bordeaux Gazette


Recherche

Nous suivre

Vous pouvez nous suivre sur les différents réseaux sociaux ci-dessous!


Newsletter!

Recevez directement le nouvelles actualités de Bordeaux Gazette.

Bordeaux Gazette Annuaire

Et si je vous racontais...

Chapitres : 1 - 2 - 3
La chaise vide

Chapitres : 1 - 2 - 3 - 4
Querelle de voisinage

Chapitres : 1 - 2 - 3 - 4
Mascarade

Chapitres : 1 - 2 - 3 - 4 - 5
Cordélia et son fantôme

Chapitres : 1 - 2 - 3 - 4
Brunissande et Esclarmonde

Nous suivre sur Facebook

Agenda