Bordeaux

Noël Mamère : « Je prendrai ma décision après les législatives »

Le député-maire de Bègles Noël Mamère (EELV) était l’invité ce vendredi matin de l’émission « Face à la presse », enregistrée à l’IJBA (Institut de journalisme Bordeaux Aquitaine) et qui sera diffusée ce samedi matin sur France 3 Aquitaine. Parmi les nombreux sujets auquel l’élu écologiste a dû répondre, figurait notamment la question sensible concernant le cumul de ses mandats l’un national, l’autre local.

Interrogation sur le cumul
Une situation qui pose actuellement problème au sein du parti vert puisque celui-ci, par le biais de son conseil statutaire, a invalidé sa candidature aux prochaines échéances législatives sur la troisième circonscription, au nom de l’interdiction du cumul de mandats aux échelles nationale et locale. Thème envers lequel Noël Mamère semblait toutefois faire face avec calme et sérénité, avançant le soutien des dirigeants du parti, et le fait qu’il rendrait sa décision après l’élection. La situation reste toutefois floue, puisque si l’élu écologiste a bien exprimé qu’il préférerait le mandat de député à celui de maire, il n’exclut pas d’aller au bout de son mandat municipal. Une affaire à suivre...

Noël Mamère face à la presse
photo Bordeaux Gazette - Bernard Lamarque


Pronostic : plus de 5 % pour Éva Joly
Devant un jury de journalistes locaux et d’un étudiant de l’IJBA, l’ancien candidat à la présidentielle a également pu réaffirmer son soutien à la candidature d’Éva Joly, lui donnant même un résultat supérieur au sein enregistré en 2002, c’est-à-dire au-delà des 5 %. « Nous devons aller jusqu’au bout, les élections présidentielles sont un rendez-vous inévitable. » S’il lui a reconnu quelques maladresses dans l’exercice médiatique du fait de son inexpérience, le projet porté par l’ex-magistrate reste totalement crédible. « Au lieu de mettre six milliards dans un EPR, nous pouvons monter un grand plan d’isolation des maisons construites avant 1975, qui sont aujourd’hui de vrais passoires ! » « Nous devons nous appuyer sur les économies d’énergie, l’efficacité énergétique et les énergies renouvelables, on ne peut plus dépenser des dizaines de milliards d’euros dans des centrales nucléaires sont en soins palliatifs. »
Economie et économies
Face à la douloureuse question du plan de licenciement qui touche Cofinoga (trois cent soixante dix-sept emplois supprimés à Mérignac), le député-maire n’a pu se montrer que critique, reprochant notamment à l’actionnaire BNP Paribas de lâcher l’entreprise après s’être « fait du gras sur le dos des pauvres », et avançant l’argument d’une dose de protectionnisme au niveau européen pour empêcher de tels drames. Décidément prolixe, l’élu girondin a attaqué durement le projet de LGV vers Toulouse, dénonçant notamment la destruction de terres agricoles et une dépense de plus de dix milliards d’euros au profit d’une ligne qui ne servira qu’à « faire gagner quarante minutes à des cadres ». Les travaux sur le trajet doivent débuter en 2017.

Plus de photos du Face à la Presse de Noël Mamère

Ecrit par Ludovic Audiard


Recherche

Nous suivre

Vous pouvez nous suivre sur les différents réseaux sociaux ci-dessous!


Newsletter!

Recevez directement le nouvelles actualités de Bordeaux Gazette.

Bordeaux Gazette Annuaire

Et si je vous racontais...

Chapitres : 1 - 2 - 3
Une Vie de Chat

Chapitres : 1 - 2 - 3
Les Danseurs

Chapitres : 1 - 2 - 3
Secret de famille

Chapitres : 1 - 2 - 3 - 4
Chloé n’est pas ce qu’elle croit

Chapitres : 1 - 2 - 3
La chaise vide

Nous suivre sur Facebook

Agenda