L’obésité, facteur très aggravant du Covid-19

Et si la malbouffe était à l’origine de la plupart des décès chez les hommes comme chez les femmes après avoir contracté le Covid 19, c’est un peu en filigrane l’avis de Frédéric Altare, Directeur de recherche Inserm, Directeur du Département d’Immunologie au Centre de recherche en cancérologie et immunologie Nantes-Angers (CRCINA), Inserm même s’il ne le dit pas comme cela dans un article paru dans "The Conversation" dans lequel on peut lire Le fait que l’obésité crée un biais favorable à l’aggravation de la maladie est aussi confirmé par la flambée de l’épidémie observée aux États-Unis, où près de 36 % de la population présente une obésité sévère. Etats-Unis où l’on voit souvent les individu(e)s se balader avec à la main un sandwich dégoulinant de graisse ou de mayonnaise. Détail curieux il précise pour la lutte contre le Covid 19 "On peut par exemple citer le tocilizumab, un anti-IL6 pour lequel il y a un essai en cours en Italie" mais aucune allusion au plaquénil (hydroxychloroquine) qui est le petit cousin du tocilizumab, qu’emploi Didier Raoult avec l’azythromycine. Cet article est néanmoins très illustratif de ce qui se passe chez les patient(e)s atteints de Covid 19. A ne pas manquer et lire attentivement, pour y comprendre quelque chose.
A lire ICI


Recherche

Nous suivre

Vous pouvez nous suivre sur les différents réseaux sociaux ci-dessous!


Newsletter!

Recevez directement le nouvelles actualités de Bordeaux Gazette.

Bordeaux Gazette Annuaire

Et si je vous racontais...

Chapitres : 1 - 2 - 3 - 4
Chloé n’est pas ce qu’elle croit

Chapitres : 1 - 2 - 3
La chaise vide

Chapitres : 1 - 2 - 3 - 4
Querelle de voisinage

Chapitres : 1 - 2 - 3 - 4
Mascarade

Chapitres : 1 - 2 - 3 - 4 - 5
Cordélia et son fantôme

Nous suivre sur Facebook

Agenda