Bordeaux

Musée Mer Marine, un Musée pas tout à fait comme les autres

Un peu noyé dans le charivari de Bordeaux Fête le Fleuve, l’ouverture du parcours permanent du Musée Mer Marine a attiré bon nombre de personnalités bordelaises qui ont apprécié ce magnifique espace.

Le plus extraordinaire dans cette affaire c’est que c’est un Musée qui ne doit son existence qu’à la passion dévorante d’un homme pour la mer et ses espaces démesurés qui recouvrent plus des deux tiers du globe, mers et océans qui ont donné naissance à la vie sur notre planète car il est admis qu’il y a quelque 4 milliards d’années, la Terre était largement recouverte par un immense océan. Cet océan contenait un grand nombre de petites molécules organiques, que l’on dit « prébiotiques » parce qu’elles étaient là avant que la vie n’apparaisse. Toutes les hypothèses convergent vers cet origine commune de toutes les espèces avec bien sûr des explications scientifiques complexes et aujourd’hui les océans sont en danger, mais c’est un autre problème. Citons Norbert Fradin donnant le sens de son investissement : "Le Musée évoque cet infini des océans, objet de conquête de l’Humanité ; aventuriers, guerriers, pêcheurs, sportifs et scientifiques à la recherche de nos origines, ou en quête d’un avenir pour notre planète"

Requin de Philippe Pasqua

Lors de cette inauguration Norbert Fradin a longuement remercié tous ceux qui lui avait donné la main dans cette entreprise colossale pour un seul homme en citant au passage et sans être exhaustif ; la Métropole, l’Université de Bordeaux et celle de La Rochelle, la Sorbonne, l’INA et bien d’autres qu’ils soient institutionnels, professionnels ou personnels. Cette implantation aux Bassins à Flot était pour lui évidente car c’est dans cet endroit que s’exprime totalement l’âme maritime de Bordeaux qui s’y est manifestée pendant plus d’un siècle avec l’épisode très particulier qui a vu les U-boat allemands être hébergés dans la base sous-marine bâtie à cet usage donnant un instant à Bordeaux l’allure d’un port de guerre qu’il n’a jamais été. Du reste Norbert Fradin précise : "Le lien entre Bordeaux et l’Atlantique est très fort. Au moment ou la ville était en train de devenir une des principales destinations touristiques françaises, j’ai eu le sentiment qu’il y manquait un centre dédié à l’aventure maritime. C’est la raison pour laquelle nous avons opté pour ce lieu iconique."

Patrick Bobet, Stéphan Delaux, Alain Juppé, Nicolas Florian et Norbert Fradin

C’est donc dans ce bâtiment conçu par l’architecte bordelais Olivier Brochet que se loge ce Musée Mer Marine (MMM) sur 13.000 m² et qui s’élève à 45 mètres de haut dont la structure massive évoque la coque d’un bateau que Norbert Fradin a accueilli l’ancien et le nouveau maire de Bordeaux pour cette inauguration ou si Nicolas Florian a été fort élogieux à l’égard du maître des lieux et soulignant l’énorme cadeau que ce dernier faisait à Bordeaux avec ce magnifique Musée s’ouvrant sur les Bassins à Flot, faisant aussi valoir sa capacité à entraîner et dressant un panégyrique flatteur de cet entrepreneur avisé amoureux de la mer et de tout ce qui s’y rapporte avec en premier lieu les bateaux saluant une réalisation éclectique et nullement iconoclaste. Alain Juppé a aussi pris la parole mais tenu à un droit de réserve en tant que membre du Conseil Constitutionnel, il a fait très court en prononçant ces simples mots : "Bravo, merci, c’est généreux" et c’est vrai que le public est resté un peu interloqué ayant été habitué à des prises de paroles plus denses et circonstanciées.

Exposition sur deux niveaux offrant une vue saisissante depuis le niveau 2

Au rez de chaussée et au premier étage un espace d’un seul tenant du MMM car c’est comme cela que les gens le désigneront sûrement à l’avenir retrace dans un parcours chrono-thématique l’histoire de la mer et du rapport que les êtres humains ont entretenu avec elle, du rêve de conquête au désir de préserver en passant par l’exploitation ou la crainte superstitieuse. Les deux premiers niveaux présentent une histoire universelle de la navigation, avec de fréquents focus sur Bordeaux et sa région. Le parcours raconte l’histoire des techniques de navigation et déploie dans l’espace la richesse du savoir-faire mis en oeuvre par les marins du monde entier, au fil des époques. Il embarque le visiteur dans les grandes découvertes, les expéditions scientifiques et les batailles navales qui ont modifié le cours de l’histoire. Situé dans un Bacalan en pleine mutation autour des Bassins à Flot, le MMM est un espace de diffusion et d’expression pour tous les acteurs et les publics du monde de la mer, et plus largement de la scène patrimoniale.

Une splendide maquette de navire à voile

Riche de plus de 10.000 objets de marine (maquettes et bateaux grandeur nature, instruments de navigation, cartes et atlas) et d’œuvres d’art, la collection du Musée Mer Marine couvre plusieurs millénaires d’histoire de la navigation. Avec l’appui d’historiens, d’océanographes et d’artistes contemporains, ce patrimoine a été mis au service d’une narration inédite. la scénographie associe par ailleurs objets de marine et objets d’art de l’époque correspondante afin de replacer ces grandes épopées maritimes dans leur univers visuel, esthétique et technique.

Ecrit par Bernard Lamarque

Co-fondateur et rédacteur en chef de Bordeaux Gazette


Recherche

Nous suivre

Vous pouvez nous suivre sur les différents réseaux sociaux ci-dessous!


Newsletter!

Recevez directement le nouvelles actualités de Bordeaux Gazette.

Bordeaux Gazette Annuaire

Petites Annonces Bordeaux Gironde

Nous suivre sur Facebook

Agenda