Bordeaux

Nos scènes … à noter et à suivre …

Jean-Pierre Terracol suit la programmation théâtrale des scènes bordelaises pour Bordeaux Gazette. Ce dernier conseille à nos lecteurs quelques spectacles choisis avec un commentaire avisé.

Coup fatal

Une création de KVS les ballets C de la B
Direction Artistique Alain Platel
Du Mercredi 15 au Vendredi 17 avril 2015 ( mer, jeu à 19h30 et ven à 20h30) TnBA Grande salle Vitez – Durée 2h
En partenariat avec l’Opéra National de Bordeaux
Interpréter le répertoire baroque par des musiciens traditionnels de Kinshasa, voilà une idée qui n’étonnera en rien les habitués des spectacles d’Alain Platel. Coup fatal fusionne d’une façon naturelle et luxuriante phrases baroques, musique congolaise traditionnelle et populaire, rock et jazz. Les ballets C de la B (Gand/Belgique), troupe créée par Alain Platel en 1984, tiennent à associer des artistes, actifs dans différentes disciplines et venus d’horizons différents, à leur processus de création dynamique. La joie et l’exubérance qui se dégagent de ce concert dansant nargue avec superbe la mort et la violence quotidienne.

Petit Eyolf


D’après Henrik Ibsen
Mise en scène Julie Berès
Du Mardi 19 au Vendredi 22 mai 2015 (mar et ven à 20h30 / mer et jeu à 19h30) TnBA Grande salle Vitez – Durée 1h50

De retour d’un voyage dans les montagnes, Allmers annonce à Rita qu’il abandonne la rédaction de son ouvrage philosophique sur la « responsabilité humaine » pour se consacrer à l’éducation de leur fils handicapé, Eyolf. A l’atmosphère trouble et envoûtante de la pièce répond la terrible lucidité des époux. Julie Berès poursuit son exploration de l’âme humaine. En fine observatrice de l’intime, elle sonde la complexité des sentiments et des enjeux affectifs et expose la douloureuse transformation intérieure d’êtres « condamnés » à vivre. Par son écriture intime, lapidaire, Ibsen révèle ce qui se cache au plus profond des consciences, ce que la psychanalyse ressasse et libère. Petit Eyolf est l’une des dernières pièces du dramaturge norvégien (publiée en 1894) et, à ce titre, elle est celle qui questionne peut-être le plus le sens de l’existence humaine.

Vader


Une création de Peeping Tom
Mise en scène Franck Chartier
Du Mercredi 27 au Vendredi 29 mai 2015 (mer et jeu à 19h30 / ven à 20h30) TnBA Grande salle Vitez – Durée 1h30
En partenariat avec le Cuvier, Centre de développement chorégraphique d’Artigues
Ils étaient à l’origine un petit noyau formé presque par hasard à l’occasion d’un spectacle d’Alain Platel. Aujourd’hui, la compagnie de danse-théâtre bruxelloise, Peeping Tom, s’est taillé une réputation internationale grâce à ses spectacles insolites, à la signature à nulle autre pareille. Nous sommes les spectateurs d’un monde réaliste qu’une narration surréaliste chamboule ; l’étrangeté peut surgir à tout moment, de chaque recoin, et dynamiter les conventions. Vader, c’est le père en flamand. Un vieil homme. Installé dans une étrange maison de retraite … Drame ordinaire du temps qui passe, inéluctablement, Vader est aussi une invitation à la vie, parsemée de chants, de danse et de moments de grâce.
La pièce est un jeu entre l’espace réel et ces échappées, on ne sait jamais où est la réalité. L’histoire de ce père contraste avec le travail sur la mère qui sera plus intérieur.


Recherche

Nous suivre

Vous pouvez nous suivre sur les différents réseaux sociaux ci-dessous!


Newsletter!

Recevez directement le nouvelles actualités de Bordeaux Gazette.

Bordeaux Gazette Annuaire

Et si je vous racontais...

Chapitres : 1 - 2 - 3
On ne refait pas l’histoire

Chapitres : 1 - 2 - 3
Un monde meilleur

Chapitres : 1 - 2 - 3
Comme une plume

Chapitres : 1 - 2 - 3 - 4
Le Génie du Sculpteur

Chapitres : 1 - 2 - 3 - 4
Le chat de Compostelle

Nous suivre sur Facebook

Agenda