Canoë-kayak

Gérard Lajournade a engagé son nouveau périple

Depuis 2009, chaque année à même époque, Gérard Lajournade descend vers le Midi à bord de son kayak via la Garonne et le Canal des deux mers (Canal latéral à la Garonne et canal du Midi) pour se rendre à Sète saluer le mont Saint Claire. Cette année il a décidé de pousser un peu plus loin via le canal du Rhône à Sète pour se rendre à Beaucaire et redescendre le Rhône jusqu’à Arles. Il pense mettre environ trois semaines pour rejoindre Arles via Beaucaire.

Il a démarré samedi matin à 7h 30 avec une marée d’indice 92 qui devait lui permettre de rejoindre Castet en Dorthe sans forcer, malheureusement étant parti un peu tard il a subi la renverse à hauteur de Langon et a du faire du contre courant entre Langon et Castet, ce qui ne lui a pas facilité la tâche pour rejoindre le canal latéral.

Mise à l’eau du kayak
photo Bordeaux Gazette - Mireille Rajoely

Sa première étape est toujours la plus longue de son parcours car il rejoint Meilhan pour sa première étape. Bordeaux Meilhan par la voie d’eau c’est quand même 78 km, ce qui fait une belle journée de kayak. Pour ce départ le rituel est toujours le même, il faut rentrer le matériel dans la frêle embarcation car même si le paquetage est strictement calculé, la tente et le sac de couchage gonflable pour assurer le repos à chaque étape sont nécessaire, sans compter le linge de rechange même s’il fait sa propre lessive. C’est un vrai raid en solitaire qu’il entreprend chaque année à la même époque et c’est la quatrième année consécutive qu’il descend vers le midi à bord de son esquif et cela demande une organisation avec une rigueur quasi militaire. D’habitude il arrête son périple au port de Sète, mais cette année il a décidé d’ajouter 120 km de plus au 433 séparant Bordeaux de Sète par la voie d’eau pour rejoindre Arles en empruntant le Rhône sur 20 kilomètres entre Beaucaire et Arles. Ainsi durant son périple il va naviguer sur deux fleuves à savoir la Garonne sur 43 Kilomètres et le Rhône sur 20. La partie Sète Arles ne sera pas la plus difficile car il n’aura qu’une seule écluse à passer face aux 114 qu’il faut franchir entre Castet et Agde mais se sera surement la plus "moustiqueuse" dans cette partie de la petite Camargue.

Plus de photos du départ

Ecrit par Bernard Lamarque


Recherche

Nous suivre

Vous pouvez nous suivre sur les différents réseaux sociaux ci-dessous!


Newsletter!

Recevez directement le nouvelles actualités de Bordeaux Gazette.

Sur le même sujet



Petites Annonces Bordeaux Gironde

Nous suivre sur Facebook

Agenda