Rugby

Coupe du Monde : Les gars haussent le ton et battent l’Angleterre 19 à 12

Marc Lièvremont pouvait se montrer satisfait, mais pour Thierry Dussautoir les français ont juste gagné le droit de rejouer la semaine prochaine. Ce sera face au Pays de Galle qui a cloué au piloris une vaillante Irlande. Le danger pour la France serait de s’installer en position de favori face à ce redoutable adversaire adepte du jeu. Le rugby est un sport de combat collectif et il faudra que les français montrent les mêmes valeurs la semaine prochaine.

Ce tableau des quarts de finale qui sent à plein nez le "feu Tournoi des 5 Nations" voit s’opposer des nations de l’hémisphère Nord et la finale sera un combat Nord Sud. En attendant grâce à une excellente première mi-temps, les français ont retrouvés leurs valeurs, leurs joueurs et un très bon niveau de rugby ce qui leur a permis d’arriver à la pause avec une avance de 16 points. Grosse satisfaction car là où habituellement les français se faisaient pénaliser, se sont les anglais qui se sont mis à la faute et grâce aux essais de Clerc et de Médard (les toulousains) et la botte de Yachvili(le biarrot), la France a infligé un sévère 16 à 0 en première mi-temps. On était a des années lumières du triste match contre le Tonga, où seul les bordelo-béglais avaient trouvé une satisfaction, car deux de leurs joueurs (Lilo et Mailei) avaient trouvé la victoire le week-end dernier.

Marc Liévremont interviewé par Christian Califano après le match
Image TF1


En deuxième mi-temps la France s’est faite accrocher par une Angleterre qui ne voulait pas mourir et au deux essais dont un transformé des anglais, seul le drop de Trinh Duc a assuré l’essentiel, à savoir maintenir l’Angleterre à distance.
L’ensemble de l’équipe a vraiment donné satisfaction comme un Rougerie qui a été surpuissant en attaque, mais moins bon en défense en un contre un. La première ligne a vraiment surclassé son adversaire et les cinquante kilos que rendaient la France, ont été compensés par un formidable déploiement d’énergie. Quand l’équipe de France joue comme ça, non seulement elle gagne, mais en plus elle plaît.

Ecrit par Bernard Lamarque

Co-fondateur et rédacteur en chef de Bordeaux Gazette


Recherche

Nous suivre

Vous pouvez nous suivre sur les différents réseaux sociaux ci-dessous!


Newsletter!

Recevez directement le nouvelles actualités de Bordeaux Gazette.

Sur le même sujet

Bordeaux Gazette Annuaire

Petites Annonces Bordeaux Gironde

Nous suivre sur Facebook

Agenda