Portets

Quand les sans culottes portaient le gilet jaune

Coluche avait-il lu Gracchus Babeuf quand il proclamait que" tout le monde est égaux, mais il y en a qui sont plus égaux que d’autres " ? C’est probable. Car ce n’est ni Karl Marx, ni Lénine, ni Bakounine, ni Trotski, ni Engels, ni Rosa Luxembourg qui ont inventé le communisme, mais bel et bien un géomètre bien de chez nous qui s’appelait Gracchus Babeuf. A force de mesurer en long, en large et en travers les terres qui appartenaient à la noblesse, Gracchus Babeuf a fini par se dire qu’il n’était pas juste que certains aient tout ça et d’autres rien du tout. Cette réflexion , née sur le terrain, le conduisit à s’engager dans la révolution française et à devenir un inconditionnel de Robespierre qui était d’Arras, tout comme lui. Tant que l’Incorruptible fut au pouvoir, Babeuf se tint - à peu près - tranquille. Mais quand vint le IX thermidor, quand la corruption triompha, quand il assista aux débordements de cette "régence de la révolution" que fut le Directoire, alors, il décida de conspirer. Sa conspiration ne réussit pas mieux que les autres et le conduisit à l’échafaud. Mais il avait fondé un journal et avait émis des lois éternelles sur l’égalité dont un siècle plus tard Marx et compagnie s’inspirèrent pour leur fameux Manifeste. On feint toujours de croire que la Révolution s’est achevée le IX thermidor. C’est faux. Elle a duré bien plus longtemps. A la terreur rouge succéda la terreur blanche et on continua à s’entre-tuer, à se dénoncer, à avoir faim, à avoir froid. C’est à cette période généralement occultée de l’Histoire que Florence Mothe s’attachera le dimanche 24 novembre à 17 h au château de Mongenan en racontant la tragique et folle histoire de Gracchus Babeuf et de la Conjuration des Egaux. Étaient-ils novateurs, irresponsables, utopistes, visionnaires, précurseurs de Staline et de Mao-Tsé-toung ? Allez savoir... Toujours est-il que les derniers des sans-culottes lancèrent quelques slogans fameux qu’on entend encore aujourd’hui sur tous les ronds-points.
Renseignements : Château de Mongenan 05 56 67 18 11,
Visite tous les jours de 14 h à 18 h.
Conférence le dimanche à 17 h suivie de la dégustation gourmande des vins du domaine sans supplément du prix d’entrée.


Recherche

Nous suivre

Vous pouvez nous suivre sur les différents réseaux sociaux ci-dessous!


Newsletter!

Recevez directement le nouvelles actualités de Bordeaux Gazette.

Bordeaux Gazette Annuaire

Et si je vous racontais...

Chapitres : 1 - 2 - 3 - 4
Chloé n’est pas ce qu’elle croit

Chapitres : 1 - 2 - 3
La chaise vide

Chapitres : 1 - 2 - 3 - 4
Querelle de voisinage

Chapitres : 1 - 2 - 3 - 4
Mascarade

Chapitres : 1 - 2 - 3 - 4 - 5
Cordélia et son fantôme

Nous suivre sur Facebook

Agenda