Paris

Personnel des cabinets en augmentation

Emmanuel Macron ouvre les vannes et c’est un aveu d’échec (encore un ?) qui vient d’être publié au Journal officiel. Daté du 11 juillet, un décret permet aux membres du gouvernement de disposer de davantage de collaborateurs au sein de leurs cabinets. Exit, donc, la promesse présidentielle de réduction des cabinets ministériels, actée à l’époque par un décret de mai 2017. Désormais, le cabinet d’un ministre pourra compter jusqu’à 15 membres. La limite était fixée à 10 membres à ce jour. Les ministres délégués pourront quant à eux bénéficier de 10 collaborateurs contre 8 aujourd’hui et les secrétaires d’État, de 8 collaborateurs contre 5 actuellement. Les cabinets du gouvernement Jean Castex seront donc plus fournis que ceux du gouvernement d’Édouard Philippe. Au 1er août 2019, 324 membres de cabinet étaient officiellement recensés (Cela fait déjà une belle somme pour les salaires NDLR). Sous le quinquennat de François Hollande, une circulaire exigeait que les effectifs de collaborateurs de cabinet soient limités à 15 pour les ministres de plein exercice et à 10 pour les secrétaires d’État. Un plafond rarement respecté. Le décret du 11 juillet, précisément, s’inscrit dans un mouvement progressif de révision à la hausse de la limitation du nombre de collaborateurs. Ce n’est pas la première fois, en effet, qu’Emmanuel Macron lâche du lest sur le sujet. Depuis 2017, l’exécutif a ainsi desserré à quatre reprises l’étau autour des cabinets ministériels. En octobre 2019, tout d’abord, un décret leur a permis de compter un conseiller supplémentaire, en charge spécifiquement du suivi de l’exécution des réformes. En janvier dernier, ensuite, un décret a permis à certains secrétaires d’État de muscler (déjà) leurs effectifs [cliquez ici pour consulter notre article sur le sujet]. Depuis des décrets de mars et mai derniers, enfin, les ministres chargés de la Santé et de la Recherche pouvaient aussi compter un conseiller supplémentaire, en charge du Covid-19.
Pour l’heure, le gouvernement de Jean Castex compte 16 ministres, 14 ministres délégués et un secrétaire d’État. Ce gouvernement sera complété dans les prochains jours, “sans doute par des secrétaires d’État et hauts-commissaires”, a indiqué le chef de l’État lors de son interview du 14 Juillet. À titre de comparaison, le gouvernement d’Édouard Philippe comptait, au moment de sa démission, 16 ministres, 3 ministres délégués et 17 secrétaires d’État.
Source : Acteurs Publics


Recherche

Nous suivre

Vous pouvez nous suivre sur les différents réseaux sociaux ci-dessous!


Newsletter!

Recevez directement le nouvelles actualités de Bordeaux Gazette.

Bordeaux Gazette Annuaire

Et si je vous racontais...

Chapitres : 1 - 2 - 3 - 4
Chloé n’est pas ce qu’elle croit

Chapitres : 1 - 2 - 3
La chaise vide

Chapitres : 1 - 2 - 3 - 4
Querelle de voisinage

Chapitres : 1 - 2 - 3 - 4
Mascarade

Chapitres : 1 - 2 - 3 - 4 - 5
Cordélia et son fantôme

Nous suivre sur Facebook

Agenda