Lège-Cap Ferret

Le Red Store réouvre ses portes

Avec l’arrivée du nouveau chef Frédéric Freygefond, le restaurant le Red Store situé au domaine du Four de Lège-Cap Ferret réouvre. Découverte du restaurant pendant un weekend de Pâques bien chargé.

En ce weekend rallongé de début avril, le soleil est au rendez-vous sur la presqu’île du Cap Ferret. Il est 11 heure, l’équipe de salle commence à s’activer et pourtant en cuisine le chef et son second Maurice sont déjà aux fourneaux depuis un moment. Si le coup de feu commence à l’arrivée des clients au restaurant, l’équipe doit être prête bien avant. Le chef est loin de négliger sa mise en place pour ne pas se retrouver "dans le jus" en plein rush. La cuisine prépare un service spécial puisque le restaurant propose un menu de Pâques. On y trouve en entrée entre autres un duo d’asperges vinaigrette, chips de jambon, espuma estragon. Pour le plat, était proposé des langoustines rôties avec un risotto de champignons. Si une petite place vous reste pour le dessert, le sablé et crémeux citron, coco devrait vous convenir. Hors boisson ce menu de pâques est proposé à 39 euros. A coté de ça la nouvelle carte n’attendait que d’être choisie. Si certains préfèrent le foie gras au cacao, confiture de poire truffée, une autre entrée attire l’œil. La déclinaison de sushis, makis et roll’s réalisée par celui qu’on appelle Maurice met l’eau à la bouche. Passé par La Corniche ou Le Café Maritime ce chef connait mieux que quiconque les secrets de sa cuisine asiatique. Histoire de continuer sur du poisson, le plat de merlu grillé, polenta croustillante et son wok de légumes est aussi bon que son nom pourrait le laisser penser. Pour finir un ananas rôti au miel apporte simplicité et sucré pour la dernière note de ce repas haut en saveur.

Alors au lycée Grand Lebrun le chef, qui ne l’était pas encore, quitte les cours et annonce à son père qu’il veut faire de la restauration son métier. Ce n’est pas un hasard puisque ses parents ainsi que son oncle et sa tante tiennent des établissements. Que ce soit aux Quatre chemins ou au Landier, Frédéric est amoureux de ce monde. Son père décide, sans hésiter, de lui faire rencontrer Claude Darroze qui a deux étoiles au Michelin. C’est avec ce chef que le jeune homme fait ses gammes à partir de 1982. Passé par le Café Pop’, La Corniche ou plus récemment Chez Pompon il accepte de relever le défi du nouveau projet Red Store. Quand on lui demande comment il voit son métier, sa réponse est direct. « C’est difficile, avec beaucoup d’heures de travail. Quand j’étais apprenti, je faisais seize heures de par jour et ça continue. Il y a des services qui n’en finissent pas. Tout ça engendre une vie de famille avec des hauts et des bas et peu de temps libre mais j’adore mon métier. » Une des qualités principale d’un chef est de savoir garder son calme. Féfé comme certains l’appelle jette un œil sur la photo de sa fille qu’il place au niveau du passe pour se contenir. Selon lui pour faire de la restauration il faut « avoir beaucoup d’envie et de patience ». Derrière son coté sérieux se cache un éternel blagueur. Au milieu du service il dit très sérieusement à son second « Maurice tu sais pourquoi on est les meilleurs ? Si on ne l’était pas on serait en salle.  » Etre chef c’est aussi ça, aboyer et crier quand il le faut mais savoir détendre et mettre dans de bonnes conditions sa cuisine.

Le Red Store propose du lundi au samedi la formule du midi avec entrée plat dessert pour 14,90€. Une des conditions du chef pour accompagner le projet est de ne traiter que des produits frais. Tous les jours en plat soit du poisson soit de la viande. « Quand on travaille au Ferret c’est pour utiliser les produits d’ici. » Arthur, Pierre et Alexandre vêtus d’une chemise blanche et de bretelles rouges assorties aux couleurs du restaurant. Situé à deux pas de Cap Golf un réel potentiel est donc présent pour le restaurant. D’autant plus que les propriétaires détiennent tout le complexe. Encore en construction le projet Red Store se prépare pour une saison remplie de travail…comme chaque année sur la presqu’île du Cap Ferret. Le chef nous confie qu’il cherche encore du monde en cuisine pour cet été. « La cuisine manque de place, on attend l’arrivée du nouveau frigo, actuellement on est obligé d’entreposer des produits au golf. » Justement le Red Store veut surfer sur la réussite de Cap Golf. Si le parcours n’est qu’un petit par 9, il fait aussi office de foot-golf. A partir de 21 h le practice se transforme en air de jeu. Pour beaucoup venir taper quelques balles entre amis, un verre à la main et devenue une habitude. Alors pourquoi ne pas arriver un peu avant pour manger un bon repas juste en face ? Si le restaurant se teste avant la saison, la direction y a beaucoup de projets. Notamment une soirée sushis réalisée de mains de maître par Maurice. Frederic Freygefond et toute l’équipe du Red Store vous attende du lundi au samedi, midi et soir au domaine du Four sur la presqu’île du Cap Ferret.

Information et réservation : 05.57.17.68.80
http://www.leredstore.com

Ecrit par Thomas Lalande


Recherche

Nous suivre

Vous pouvez nous suivre sur les différents réseaux sociaux ci-dessous!


Newsletter!

Recevez directement le nouvelles actualités de Bordeaux Gazette.

Petites Annonces Bordeaux Gironde

Nous suivre sur Facebook

Agenda