Mérignac

"Datcha Mandala" au Krakatoa : le retour des dieux du stade

Rares sont les groupes qui viennent au Krakatoa de Mérignac, après une date 2 mois plus tôt dans l’énorme Stade de France à Paris. C’est pourtant ce que vous réserve la salle de concert le vendredi 10 novembre 2017

Une ascension fulgurante du trio bordelais composé de Nicolas à la basse et au chant, Jérémy à la guitare, et Jean-baptiste à la batterie qui aura été repéré lors du festival « La nuit de l’Erdre » par l’énorme groupe français « Les Insus » (ancien groupe « Téléphone ») qui sera resté regarder le jeune trio créé en 2009, captivé par un son heavy blues rarement entendu de nos jours. Louis Bertignac déclarera également qu’il a trouvé son nouveau groupe préféré. Suite à ce festival le 30 juin 2017, le groupe de Louis Bertignac, et Jean-Louis Aubert, proposera donc aux jeunes bordelais de faire leur première partie lors de deux concerts à Boulazac (24) et Chambéry (73), « Puis l’équipe nous a voulu avec eux au Stade de France le 15 septembre. Ce qui était bien, c’est que du coup on se connaissait tous avant le concert de vendredi soir, cela nous a donné des repères.  » Une joie et une surprise que Nicolas leader du groupe n’aurait jamais cru possible, même si Louis Bertignac annoncera que ce ne sera pas un cadeau car il n’y aura à 19 h qu’environ 25 000 personnes.

Jean-Baptiste

C’est donc avec leurs influences allant de Led Zeppelin à Black Sabbath, Queens Of The Stone Age, et AC/DC, Hendrix que les Datcha Mandala reviennent aux sources pour la sortie de ce premier album « ROKH » . Un album enregistré 100% en analogique, comme à l’ancienne (sans ordinateur ou appareil numérique), avec l’ingénieur Sir Clive Martin qui a notamment enregistré dans les studios avec les plus grands comme « Queen » Après plus de 450 concerts, une tournée en Angleterre, des premières parties des Insus et d’autres groupes comme « Blues Pills », c’est dans la salle locale qui sera surement pleine, que les riffs de guitare de Jérémy , les lancées de jambes de Nicolas, et les jetés de baguette de Jean-Baptiste vont retourner les chanceux qui auront des places au prix dérisoire de moins de 10 euros. Nul doute que le groupe réservera des surprises, et un concert du tonnerre qui transformera la salle de Mérignac en mini-stade de France.
L’avis de la rédaction  :
« Coup de coeur notamment pour 3 morceaux « Misery » « Pilot » et « Mojoy », qui nous transportent dans les années 70 aux sons des instruments et de la voix stratosphérique de Nicolas. Le jeu de scène des Datcha Mandala est extraordinaire de la première minute à la dernière, avec une énergie débordante. Une communion avec le public, et les photographes que peu de groupe peuvent offrir avec tant de sincérité. Mon coup de coeur musical comme je n’avais pas eu depuis des années et qui est devenu un groupe incontournable que ce soit sur la platine vinyle, ou dans les salles de concerts » .
Informations et réservations sur le site internet du Krakatoa ou sur les réseaux du groupe

Ecrit par Loïc Cousin


Recherche

Nous suivre

Vous pouvez nous suivre sur les différents réseaux sociaux ci-dessous!


Newsletter!

Recevez directement le nouvelles actualités de Bordeaux Gazette.

Petites Annonces Bordeaux Gironde

Nous suivre sur Facebook

Agenda