Libourne

La Région Nouvelle-Aquitaine s’engage pour la rénovation de la ligne Ter Libourne-Bergerac

Depuis maintenant plus de quinze ans, la Région Nouvelle-Aquitaine se mobilise activement, et souvent au-delà de ses compétences d’autorité organisatrice des transports régionaux, en faveur des infrastructures ferroviaires pour soutenir l’attractivité, aider au développement des territoires et répondre aux besoins de mobilité des citoyens néo-aquitains. Avec plus de 3 000 voyageurs quotidiens en semaine, la ligne Bordeaux-Bergerac-Sarlat est aujourd’hui essentielle pour les territoires de la vallée de la Dordogne. La fréquentation de la ligne, la 6ème la plus fréquentée sur les 32 lignes TER de la région, s’est accrue de plus de 15% sur l’année 2017. La Région y a fait de nombreux efforts en y consacrant des investissements conséquents sur l’infrastructure, la signalisation et en y développant une offre significative de transport avec 28 circulations par jour. Pour autant, l’étude d’avant-projet menée par SNCF Réseau, financée par la Région Nouvelle-Aquitaine, a mis en évidence la nécessité de programmer rapidement des travaux de régénération de la voie et du ballast. Le coût des travaux, compris dans une fourchette entre 84 et 91 millions d’euros, apparaît aujourd’hui largement supérieur aux 45 millions d’euros de crédits inscrits au Contrat de Plan Etat-Région 2015-2020 (dont 15,75 millions d’euros de la Région et 6,75 millions d’euros des collectivités infra-régionales concernées). Consciente de l’effort demandé aux collectivités infra-régionales, la Région a renoncé à leur demander un alignement de leurs participations à due proportion de l’augmentation du coût de l’opération. Sur la base d’un coût d’opération de 84 M€, la participation régionale passe en effet de 15,75 M€ à 35,25 M€, celle des collectivités infra-régionales demeurant fixée à 6,75 M€.
A la lumière d’une réunion organisée hier par la préfète de la Dordogne, la Région Nouvelle-Aquitaine constate avec satisfaction l’accord des Départements de la Dordogne, de la Gironde, des communautés d’agglomération du Bergeracois et de Libourne, ainsi que les communautés de communes concernées par le projet. Elle salue leur mobilisation financière, et les en remercie.
La Région continuera à agir pour que SNCF Réseau optimise techniquement et financièrement le projet, afin d’en limiter la charge financière pour les collectivités.


Recherche

Nous suivre

Vous pouvez nous suivre sur les différents réseaux sociaux ci-dessous!


Newsletter!

Recevez directement le nouvelles actualités de Bordeaux Gazette.

Petites Annonces Bordeaux Gironde

Nous suivre sur Facebook

Agenda