« Happy Hour » : Bon pour le porte-monnaie, mais mauvais pour la santé



Publié le 20 février 2018 à 18:46

Art de vivre

Le « Happy Hour » est une méthode commerciale proposée par une majorité des bars à Bordeaux visant à attirer un maximum de clients en un minimum de temps en s’assurant que tout le monde soit gagnant. Mais est-ce vraiment positif pour tout le monde ?


Le « Happy Hour » est une tranche horaire spécifique à chaque bar, pour la plupart en fin de journée voire en début de soirée, pendant laquelle les prix concernant la bière sont considérablement réduits. Les bars bordelais proposent en général plusieurs bières à des prix différents en fonction de la quantité demandée et de la marque de cette dernière. Le « demi » soit 0,25 l est à un prix fixe ainsi que la « pinte » soit 0,5 l et la bière est parfois même vendue à la « choppe » soit 1 l dans certains d’entre eux. En période d’« Happy Hour » souvent annoncé par les serveurs à la commande ou par une cloche au début, et à la fin de la période, tout change ou presque. Le public visé par cette méthode est particulièrement les jeunes qui finissent leur leurs activités, en moyenne à 17 h et qui se rendent souvent dans les bars pour terminer la journée sur une note agréable et sympathique pour décompresser entre eux et profiter des offres possibles en « Happy Hour »ceci ménageant leur budget.

Ce concept est très intéressant pour cette catégorie de clients puisque le coût d’une « pinte » qui est en général et logiquement le double d’un demi de bière classique est divisé par deux, le demi litre de bière se retrouve donc au même prix que le verre de 0,25 L. Un aspect financier non négligeable pour les jeunes étudiants et autres qui sont en majorité restreint financièrement malgré certaines aides proposées par l’État pour certains. Il semblerait que cette méthode arrange tout le monde puisque les terrasses des bars ne désemplissent pas en fin de journée, cela peu importe le jour de la semaine et les jeunes peuvent consommer plus à moindre coût. Mais justement, le problème est là en réalité, ce concept incite les jeunes bordelais pour la plupart étudiants à consommer davantage d’alcool tout au long de la semaine. Mais que faire contre ce phénomène, les étudiants en profitent, sont majeurs et responsables tandis que l’intérêt des bars est de pousser à la consommation pour mieux exister financièrement. Le seul conseil qui est à donner aux jeunes en général et aux jeunes bordelais en particulier est de consommer avec modération pour protéger leur santé, mais sont-ils suffisamment raisonnables pour le suivre ?


Bastien Marcou


Populaire dans cette rubrique Sur le même sujet

Le bike café un concept anglo-saxon

| le 29 mars 2018
On parle assez peu des rapports des anglais avec la petite reine, n’empêche qu’il y a déjà un bon moment que l’Angleterre s’est équipée de voies vertes qui sont très fréquentées. et ils ont inventé le (...)

Peñas et Fêtes de Bayonne : une longue histoire d’amitié !

2 août 2017 14:07

Mesvoisins.fr : apprenez à découvrir votre voisinage !

3 avril 08:09

La collecte du don de sang d’Eysines

11 mars 15:35

Le skateboard : Un sport, une mode

4 mars 15:09

Fontaine, je boirai bientôt de ton eau ! Enquête sur la consommation d’eau au travail.

28 février 22:26
RECHERCHE
 
Petites annones Bordeaux Gironde
Le service de petites annonces de Bordeaux Gazette
 
Dernières Annonces
BOOBOO'ZZZ ALL STARS & FRIENDS « REGGAE BASH LIVE 2 »
localisation de l'annonce Cenon Autres
Lire +
Les Vivres de l'Art avec 5 sens
localisation de l'annonce Bordeaux Autres
Lire +
Festival de Montesquieu
localisation de l'annonce Martillac Concert et Spectacle
Lire +
Explorateurs en herbe au Centre Commercial Aushopping Bordeaux Lac
localisation de l'annonce Bordeaux Autres
Lire +
Festival International de Journalisme
localisation de l'annonce Coutures Autres
Lire +
Déposer votre annonce gratuitement