Transition

Pour assurer la transition énergétique il faut développer les compteurs intelligents, en fait c’est à notre brave premier ministre qu’il faudrait greffer un compteur intelligent, mais il y aurait peu de chance que la greffe prenne. Comment ne pas s’esclaffer devant cette proposition de Diafoirus qui ne va servir qu’à purgarer, saignarer, clystériser (on lui donne le sens qu’on veut) le français moyen en augmentant l’électricité de cinq pour cent cette année avec punition similaire l’an prochain. On comprend mieux pourquoi on a viré Delphine Batho qui n’aurait sûrement pas apprécié cette dialectique outrancière qui va encore fournir son stock de petits Lu supplémentaires au Rassemblement Bleu Marine. Le gouvernement fait la sourde oreille aux avertissements de Malek Bouthi et tout le monde sait qu’il n’y a pas pire sourd que celui qui ne veut pas entendre. De plus quand on sait que la Directrice de cabinet du Président est la femme du chef d’entreprise hyper concerné par les gaz de schiste qui a susurré avant tout le monde l’éviction de Delphine, comment ne pas réagir. La loi sur la moralisation de la vie publique devrait en premier lieu concerner tout ce qui touche au sommet de la hiérarchie pour l’exemple, mais on est plus dans le "faites ce que je dis" mais "ne faites pas ce que je fais" qu’autre chose. Cette personne est sûrement très compétente par ailleurs mais alors que le conflit d’intérêt semble évident, elle devrait faire ses bagages sur le champ mais que voulez vous on est entre gens de bonne compagnie et il faudrait demander à Eric Woerth qui se retrouve en correctionnelle ce qu’il en pense. Bien sûr on a viré Delphine sans légion d’honneur en échange alors que ça mériterait plutôt une légion de déshonneur pour les auteurs. Pour en revenir a nos compteurs c’est un peu comme si on disait à un malade si vous utilisez un thermomètre intelligent vous coûterez moins cher à la Sécurité Sociale, à se rouler par terre. La transition énergétique, c’est plus d’éolienne, plus de photovoltaïque, moins de "grosses bagnoles" en ville, plus de voitures électriques, plus de transport en commun, plus de camions espagnols sur les trains mais ça il s’en fout le premier ministre ce qui l’intéresse c’est de transformer le bocage de Notre Dame des Landes en pompe à Kérosène.

Ecrit par Bernard Lamarque


Recherche

Nous suivre

Vous pouvez nous suivre sur les différents réseaux sociaux ci-dessous!


Newsletter!

Recevez directement le nouvelles actualités de Bordeaux Gazette.

Petites Annonces Bordeaux Gironde

Nous suivre sur Facebook

Agenda