Langon

Thomas Boudat cumule les mentions très bien

S’il faut un exemple d’un esprit sain dans un corps sain (mens sana in corpore sano) c’est bien celui de Thomas Boudat qu’il faut prendre. Mention très bien au bac avec un an d’avance et champion du monde d’Omnium cycliste à 20 ans, difficile de faire mieux car c’est souvent ou tout l’un ou tout l’autre. Un formidable exemple pour le club de Langon qui l’a formé, pour la jeunesse et pour le sport en général.

Philippe Madrelle a tenu à remercier à sa manière le jeune homme qui fait honneur à la Gironde et au Langonnais en lui remettant la médaille du Sénat et la médaille du Conseil Général de la Gironde. C’est devant une centaine de personnes réunies dans le salon d’honneur du Conseil Général que cette petite cérémonie a eu lieu avec la participation des autorités sportives, politiques et bien sûr la famille qui du reste s’est déjà illustrée dans le cyclisme. Ainsi le petit fils de Joseph Cigana ancien coureur indépendant qui a disputé le Tour de France 1954 et neveu d’Alain Cigana qui a disputé trois Tours de France, aussi neveu éloigné de Massimo Cigana coureur chez Mercatone Uno durant trois saisons confirme que "bon sang ne saurait mentir".
Philippe Madrelle, Thomas Boudat, Martine Faure et de le directeur du CREPS de Talence
Déjà doté d’un palmarés élogieux aussi bien en championnat d’Europe qu’en Coupe du Monde ou en championnat de France où il a revêtu plusieurs maillots tricolores, Thomas s’est emparé de l’arc en ciel à Santiago de Cali en Colombie cette année. Il portera le Maillot arc en ciel durant toute la saison et il conservera toujours sur son maillot la distinction des anciens champion du monde en général le liseré arc en ciel aux manches. Performant dans toutes les disciplines aussi bien sur piste que sur route mais ce titre il l’a conquis sur piste dans l’Omnium qui comprend 6 épreuves sur 2 jours.(tour lancé, course aux points, course à l’élimination, poursuite individuelle, scratch, contre-la-montre). Martine Faure la député de la douzième circonscription de la Gironde a bien connu l’enfant de Mourens (canton de Sauveterre de Guyenne) dès son jeune âge et lui a aussi remis une médaille.
Thomas Boudat a remercié les présents
Le président du vélo club Langonnais a aussi pris la parole après Martine Faure et il en a profité pour signaler que Langon n’avait même pas cru bon d’honorer son champion, peut être tout simplement parce qu’aujourd’hui il court sous les couleurs de Vendée U, car Langon n’a plus les moyens d’encadrer un coureur de son niveau. On a pu aussi assisté à un échange de maillot entre le président Madrelle et le jeune champion qu’est Thomas Boudat après que celui-ci ait pris la parole pour remercier tout le monde.

Plus de photos de la réception

Ecrit par Bernard Lamarque


Recherche

Nous suivre

Vous pouvez nous suivre sur les différents réseaux sociaux ci-dessous!


Newsletter!

Recevez directement le nouvelles actualités de Bordeaux Gazette.

Petites Annonces Bordeaux Gironde

Nous suivre sur Facebook

Agenda