Séduction

Macron aimerait bien gommer cette image de président des riches mais quand on fait le bilan entre cadeaux aux grosses fortunes sur l’ISF en demandant poliment de réorienter leur colossaux avoirs vers l’investissement productif, ces derniers n’obtempèrent guère par contre on serre la vis brutalement aux étudiants avec la baisse des APL , aux retraités avec l’augmentation de la CSG, aux pauvres en diminuant les dotations aux Conseils Départementaux qui sont garants de la solidarité et ce n’est pas quelques visites dans les quartiers sensibles et une visite au restos du cœur qui vont changer quelque chose à cette perception qu’ont les français de leur Président. Il faut se souvenir que Nicolas Sarkozy sur un seul comportement a été jugé "président bling-bling" et cette image ne l’a jamais quitté alors il est certain maintenant, que quoi qu’il fasse Macron sera et restera le "Président des riches" et jamais "sœur Emmanuel". L’opération séduction ne s’arrête pas là pour diviser les maires, il en invite mille cinq cents à l’Elysée alors que se déroule leur congrès, sans qu’on sache sur quels critères ils ont été choisis et on se rapproche de plus en plus de Jean de la Fontaine car maintenant en France, les critiques et les opposants sont des animaux malades de la peste. Il y a encore plus grave , entendons nous on peut ne pas épouser les thèses du Front National mais rien ne permet de lui fermer le guichet des banques surtout quand c’est la banque la plus scandaleuse qui s’est servi d’un de ses traders pour faire des bénéfices hors normes et l’a lâché quand le vent a tourné. On peut toujours s’interroger sur cette incroyable affaire mais il semble bien que le pouvoir politique cautionne tout cela car comment mieux étrangler un adversaire qu’en le privant de ressources. Le Front National que l’on soit d’accord ou pas reste l’adversaire à abattre avec son poids électoral qui ne cesse de grandir en France, mais la faute à qui ? Le scrutin européen qui se profile va être une étape majeure du quinquennat et il semblerait que Macron veuille en faire un genre de référendum. Il faudrait qu’il se souvienne qu’en 2005 la France a mis un coup de pied au c.. ; à la constitution européenne et attention à la volonté du peuple !


Recherche

Nous suivre

Vous pouvez nous suivre sur les différents réseaux sociaux ci-dessous!


Newsletter!

Recevez directement le nouvelles actualités de Bordeaux Gazette.

Sur le même sujet


Petites Annonces Bordeaux Gironde

Nous suivre sur Facebook

Agenda