Bordeaux

Une victoire bonifiée pour les Lionnes.

Dimanche dernier, les Lionnes du stade bordelais recevaient l’USAP (Perpignan) au stade Chaban-Delmas de Bordeaux pour le compte de la 10ème journée de championnat de 1ère division élite 2 Armelle Auclair.

Les bordelaises qui avaient battu l’équipe de Perpignan à l’extérieur « 15-38 », le 15 octobre dernier, se devaient de confirmer leur statut de favorite contre les avant-dernières du classement et de ne pas se laisser distancer par Lons en tête du classement. Sous une pluie battante, les Lionnes n’attaquent pas le match de la meilleure des façons, et se font même surprendre par des contres de l’USAP, qui n’aboutissent finalement pas. Une première mi-temps bien triste qui se jouera à 80% au milieu du terrain. Seule satisfaction de ces 40 premières minutes, la pénalité marquée par Maurine Rivière avec l’aide des montants (30ème minute).

Le discours des coachs à la mi-temps retentit dans tout le stade, car sans quelques internationales absentes ce dimanche, le jeu a du mal à prendre et les joueuses ne se trouvent pas. Mais rien n’y fait, les joueuses n’y sont pas et durant les 25 premières minutes, on revit le jeu de la première mi-temps. Les joueuses de Perpignan, elles, se donnent corps et âmes pour repartir de gironde avec quelques points au classement.
Le tournant du match est la rentrée de Lucie Vinacua qui dynamise le jeu, structure les lignes et qui à la 65ème minute, s ‘en va inscrire un essai sur le côté droit en échappant à 3 plaquages. L’essai est transformé une nouvelle fois avec l’aide du poteau, porte le score à 10-0 pour les locales.

Les bordelaises se trouvent plus facilement et on sent une envie retrouvée, des automatismes, et un jeu cohérent qui fait craquer une nouvelle fois l’équipe des Pyrénées Orientales, à la 72ème minute par l’intermédiaire de Mélanie Jean qui s’en va de son essai quasiment entre les poteaux malgré le plaquage avant la ligne de 2 joueuses de l’USAP. L’essai transformé porte alors le score à 17-0, et une envie d’aller chercher le point de bonus offensif. Les joueuses de Perpignan ne voient plus le ballon, sont dépassées dans tous les secteurs du jeu, et tentent de faire retarder l’inévitable, mais les lionnes rugissent trop fort et Blandine Gadioux aplatit le ballon à la 77ème minute dans l’en-but pour un 3ème essai non transformé portant le score à 22-0 .

Les bordelaises tiennent les 4 points de la victoire, et il faut résister les dernières minutes. Mieux que tenir, ce sont les girondines qui sont encore à l’offensive et qui aurait pu se voir accorder un 4ème essai lorsque sur une passe au pied faite en profondeur côté gauche, Sarah Rives est retenue par le maillot, l’empêchant d’aller aplatir le ballon correctement. Sur cette action l’arbitre siffle ….. la fin du match sous le regard désabusé de Sarah et de ses partenaires. Les bordelaises empochent 4 points gagnés au forceps, et disputeront un match en retard à domicile ce dimanche contre La Rochelle, afin de tenter de recoller à 2points des leaders Lons.

Ecrit par Loïc Cousin


Recherche

Nous suivre

Vous pouvez nous suivre sur les différents réseaux sociaux ci-dessous!


Newsletter!

Recevez directement le nouvelles actualités de Bordeaux Gazette.

Petites Annonces Bordeaux Gironde

Nous suivre sur Facebook

Agenda