Bordeaux

Une défaillance de buteur laisse la place à une victoire de Pau

C’e n’était pas le jour de Baptiste Serin et on se demande bien pourquoi il a insisté car s’il en avait laissé une de plus à Hickey, l’Union aurait pu être tirée d’affaire, et c’est un petit point au lieu de quatre.

Triste veille de Noël et pas de quoi faire un joyeux réveillon avec ce troisième match perdu sur sa pelouse de Chaban par l’Union. Après sa défaite contre Exeter on attendait autre chose même si par moment on a retrouvé une Union entreprenante mais les palois avaient mis les barbelés. On peut difficilement mettre toute la responsabilité sur le dos de Baptiste Serin ce serait injuste mais il aurait du sentir de suite qu’il n’y était pas, on a rapidement vu qu’il y avait quelque chose qui ne tournait pas trop rond dans cette Union, ne serait ce que cette défection de Chalmers à la dernière minute mais cela n’a pas empéché l’Union de voler quelques ballons au Palois avec encore un Braid qui a fait merveille au grattage mais qui s’est fait reprendre par l’arbitre qui lui a intimé "n’y allait pas". Le jeu déployé n’a pas eu raison de ces palois qui étaient prenables et qui n’ont du de marquer leur premier essai que sur une blessure à l’épaule de Jones l’arbitre n’arrêtant pas le jeu car Jones ne s’est pas signalé blessé.

L’Union se devait de rebondir, contrairement au rebond espéré, elle a plongé et ne doit son maintient dans le Top 6 qu’à la défaite de Toulouse à Grenoble qui semble se réveiller. Le Racing pour sa part revient dans le Top 6 en battant Castres et la dernière journée 2016 du Top 14 va être fort intéressante avec ses matchs qui vont se dérouler sur l’ensemble du week-end comme à l’habitude avec l’ouverture LOU UBB vendredi soir, quatre matchs le samedi qui seront successivement visibles à la télévision dont trois sur Canal+Sport sauf Castres Bayonne sur Rugby+, et pour terminer deux le dimanche sur Canal+. Autrement dit : "bière en main, amateurs de rugby à vos écrans !" . Pour ce déplacement à Lyon si l’UBB veut redresser la barre il faudra montrer autre chose face à une équipe de Lyon qui n’a pas spécialement brillée face à Brive qui s’est aussi montré gauche et maladroit. Si à l’aller les girondins avaient réussi le hold up parfait, au match retour les palois lui on rendu la monnaie de la pièce avec cet essai à la dernière minute de Vatubua et les bordelo-béglais ne peuvent s’en prendre qu’à eux mêmes.

Union Bordeaux Bègles : 16 (1 essai Braid 30ème ; 3 pénalités Serin 18ème, Hickey 60ème, Beauxis 71ème ; 1 transformation Serin 31ème)

Section Paloise : 18 (2 essais Daubagna 35ème, Vatubua 79ème ; 2 pénalités Taylor 51ème, 66ème ; 1 transformation 36ème)

Ecrit par Bernard Lamarque


Recherche

Nous suivre

Vous pouvez nous suivre sur les différents réseaux sociaux ci-dessous!


Newsletter!

Recevez directement le nouvelles actualités de Bordeaux Gazette.

Petites Annonces Bordeaux Gironde

Nous suivre sur Facebook

Agenda