Union Bordeaux-Bègles

Un match de l’UBB à Jean Bouin comme un match de la saison passée

Après l’enflammade de la réussite face à Pau, on a revécu un épisode similaire à la saison passée avec absence d’essence dans le moteur en seconde période malgré un gros effectif.

Trop heureux d’avoir capitalisé cinq points face à Pau, l’UBB pensait pouvoir faire un coup face au Stade Français mais "que nenni" l’Union rentre avec zéro point au compteur. Pourtant le match avait plutôt bien commencé avec une domination bordelo-béglaise certes avec quelques scories, mais quand même pas suffisamment efficace pour arriver à meubler le score Serin aussi bien que James n’arrivant pas à s’adapter au vent tourbillonnant de Jean Bouin en cette première mi-temps. Ce sont les jambes de Connor sur un service de Buros qui vont faire la différence en marquant en coin en longeant la touche mais sans franchir avant d’aplatir. Après avoir vu la vidéo qui confirme qu’il n’y a pas eu passage en touche, l’arbitre accorde l’essai que ne peut transformer Serin du bord de la touche. On assiste ensuite avec surprise au remplacement des deux piliers du Stade français après seulement trente trois minutes de jeu. Plisson peu en réussite sur cette première mi-temps va tenter vainement de faire passer devant son équipe en ne réussissant qu’une seule pénalité et l’arbitre siffle la mi-temps sur un avantage des visiteurs.

Dufourg et Serin

La seconde période de jeu va être plus favorable au Stade Français qui en moins de dix minutes va prendre l’avantage grâce à deux essais et un Plisson retrouvant le chemin des transformations difficiles. L’union va alors faire appel au coaching avec Woki remplaçant Marais en seconde ligne ce qu’on a du mal à comprendre tant il est brillant en troisième ligne car il manque encore d’un peu de puissance en seconde ligne puis Cobilas remplace Kaulashvili et Diaby remplace Braid mais les bordelo-béglais restent dans le dur. Les parisiens maintiennent la pression mais sur excès de personnalité laisse échapper des occasions d’essais et les visiteurs vont progressivement reprendre le fil du match. Malheureusement Poirot plusieurs fois averti va écoper d’un carton jaune laissant son équipe terminer à 14 sans pouvoir refaire une part de son retard car un essai transformé remettait l’Union dans le bonus défensif. Difficile de faire une opinion et il faut attendre la réception de Montpellier pour y voir un peu plus clair. Bon retour de Braid et bonne rentrée de Pélissier avec un bon Buros à l’arrière. Petit détail ironique car ceux qui avait du mal à respirer l’air de l’Union caracolent en tête de la Pro D2 avec Bayonne.
Stade Français : 20 (2 essais Waisea 44ème, Hamdaoui 52ème ; 2 pénalités Plisson 19ème, 34ème ; 2 transformations 45ème, 53ème)

Union Bordeaux Bègles : 8 (1 essai Connor 28ème ; 1 pénalité Serin 11ème)

Ecrit par Bernard Lamarque


Recherche

Nous suivre

Vous pouvez nous suivre sur les différents réseaux sociaux ci-dessous!


Newsletter!

Recevez directement le nouvelles actualités de Bordeaux Gazette.

Sur le même sujet

Petites Annonces Bordeaux Gironde

Nous suivre sur Facebook

Agenda