Un enfant de Bacalan, sénateur de la Seine Saint-Denis



Publié le 4 décembre 2017 à 22:44

Actualité

Il s’était présenté à la législative de 2007 comme suppléant de Vincent Maurin dans la première circonscription, Fabien Gay âgé aujourd’hui de 33 ans est devenu, presque à la surprise générale, sénateur des Hauts de Seine, mais il n’est pas le plus jeune de cette noble assemblée laissant cet honneur à Christine Lavarde.


Né à Bordeaux à une époque où déjà on naissait plus à la clinique qu’à la maison, il a été élevé pendant de nombreuses années par sa grand-mère à la Cité Lumineuse puis au Grand Parc, ses parents travaillant à la SAFT et ironie du sort sa mère avait déjà été la suppléante de Vincent Maurin en 1993, lors d’une législative. Après une scolarité sans histoire qui l’a vu passer de l’école Achard, puis au collège Cassignol et "Cajus" pour aller cueillir un bac Economique et Social. Ensuite direction Bordeaux III ou il a obtenu un master II en histoire politique et contemporaine. Garçon actif et entreprenant il a exercé divers petits boulots durant ses études, histoire de mettre un peu de gras dans le quotidien, il a su aussi se faire apprécier sur le plan sportif en tant que pilier de l’équipe de rugby du Bouscat, toujours jovial et militant de la cause comme il l’était pour ses engagements politique. Son engagement politique fort se situe en 2005 avec le référendum sur le traité Européen et aussi avec l’affaire du CPE. Il ne conçoit la vie politique que comme militant et même avec son titre de sénateur, il se considère avant tout comme un militant. Parallèlement il prépare le CAPES en 2009, tout en ayant un emploi à la "Fédé", il est ensuite candidat au Régionales en 2010 et en 2011 candidat aux législatives sur le canton de Cenon où il va chercher un score à 7% pour le Front de Gauche et il considère cette campagne comme une des plus belles et des plus réussies de sa jeune carrière.

Fabien Gay avec Vincent Maurin et des amis de Bacalan

Il va quitter la Gironde pour des raisons familiale son épouse étant attachée territoriale, il va la suivre à Paris et il va devenir responsable national des Jeunes Communistes. Comme il est et reste avant tout un militant il devient secrétaire de section du Blanc-Mesnil où il se retrouve conseiller municipal de la majorité mais en 2014 avec la défaite aux municipales il reste conseiller municipal d’opposition et parallèlement il rentre comme collaborateur de direction au Journal "L’Humanité" et en 2015, il se retrouve à la direction de la Fête de l’Humanité où pendant 3 ans chaque année il va accueillir ses amis de Bacalan qui tiennent un stand "gastro" pendant les trois jour de la Fête de l’Humanité à La Courneuve. Lors des dernières sénatoriales alors qu’il sait qu’il n’a pas grandes chances il s’engage à fond pour sauver le siège au sénat d’Éliane Assassi et non seulement le siège d’Eliane Assassi a été sauvé mais il a conquis le sien démontrant qu’un simple conseiller municipal même d’opposition, s’il fait bien son travail peut être reconnu par ses pairs. Une fois élu il a immédiatement démissionné de son poste de Directeur de la Fête de l’Humanité car il considère que le travail de sénateur est un "job" à part entière. Il considère aussi que son premier travail est de rester un militant fidèle a ses engagements, il s’occupe des affaires économiques, de l’emploi, d’énergie et de la politique de la ville en siégeant en commissions. Il était à Bordeaux en tant qu’invité du repas fédéral qui a lieu chaque année et qui reçoit une personnalité du PC. Il devait repartir dans l’après midi pour Paris mais suite aux ennuis rencontrés par la SNCF, il a du prolonger son séjour pour le plus grand plaisir de ses amis et connaissances bordelaises ainsi que de ses parents.


Bernard Lamarque


Populaire dans cette rubrique Sur le même sujet

Pose de la première pierre du pont (...)

| le 14 décembre 2017
Mardi soir pour le lancement du futur pont Simone Veil, Alain Juppé maire de Bordeaux et Président de Bordeaux Métropole, Clément Rossignol-Puech le maire de Bègles ainsi que le maire de Floirac, (...)

Vincent Maurin, un communiste dans sa ville

4 novembre 2016 18:33

Les voeux de Vincent Maurin

29 janvier 18:14

Vincent Maurin parle « naming » à la Fête de l’Huma

17 septembre 2016 23:36

Quand les premiers bordelais « débarquaient » à Cuba

28 novembre 08:43

Les Halles de Bacalan

15 novembre 10:37
RECHERCHE
 
Petites annones Bordeaux Gironde
Le service de petites annonces de Bordeaux Gazette
 
  Recherche Commercial indépendant en publicité
Premium
Lire +
Dernières Annonces
Sounds Of Science
localisation de l'annonce Bordeaux Concert et Spectacle
Lire +
Apprenez à jouer de la batterie sans solfège en Gironde.
localisation de l'annonce Bordeaux Services
Lire +
SoundRising: Deekline (Jungle Cakes / UK) & more
localisation de l'annonce Bordeaux Concert et Spectacle
Lire +
Maison en pierres
localisation de l'annonce Monségur Vente immobilière
Lire +
Petites escapades bordelaises #1
localisation de l'annonce Bordeaux Exposition et Visite
Lire +
Déposer votre annonce gratuitement