Bordeaux

Troisième défaite de l’UBB sur son terrain

Décidément rien ne va plus avec ses cinq défaites d’affilées, il est maintenant évident que cela ne tourne pas rond et dans l’immédiat il va falloir regarder dans le rétroviseur même s’il reste un petit matelas de points.

Alors que l’on attendait un sursaut, c’est une déception qui vient s’inscrire au tableau avec cette réception d’Oyonnax perdue à la maison et si l’ancien manager a lieu d’être satisfait par le résultat de l’équipe de France en gagnant au troisième essai, l’actuel manager de l’UBB n’a toujours pas de réussite au bout du cinquième essai. Il y a un vrai problème qu’il faut identifier pour tenter de le résoudre pour voir si effectivement la greffe ne prend pas ou si les joueurs sont pour certains aussi peu valables qu’avancé dans le schéma proposé. Le match a très mal démarré avec Hickey qui vendange une occasion totalement dans ses cordes à 35 mètres face aux poteaux et une minute après il se fait contrer amenant l’essai d’Inman servit par Sobela, pour l’ouvreur de l’Union les choses sont mal emmanchées. Il s’en faut de peu que Codjo quelques minutes plus tard n’aggrave la marque mais ce n’est que partie remise et le même Codjo va envoyer MacDonald à l’essai, les visiteurs mène 17 à 0 après 17 minutes de jeu. L’Union vient d’encaisser 1 point par minute depuis l’engagement laissant le public sidérée par un aussi mauvais début. L’UBB va se réveiller grâce à Fidow qui file sous les poteaux et Hickey qui a réglé la mire passe la transformation et deux pénalités durant cette période. La mi-temps est sifflée sur le score de 20 à 13 Botica ayant passé lui aussi deux pénalités.

La seconde mi-temps reprend avec Schoeman à la place de Hickey à l’ouverture sans qu’on sache si c’est lui qui a voulu sortir ou si on l’a sorti d’autorité ce qui semblerait un peu violent car après son début un peu calamiteux, il s’est repris ce qui a permis à l’UBB d’effectuer une bonne fin de première période. Le public attend une réaction de son équipe face à la lanterne rouge malheureusement les locaux semblent toujours aussi maladroits et peu inspirés. Oyonnax se réfère au pied de Botica qui commet un sans faute portant le score à 26 13 le match semble rester à la portée de l’UBB car Oyonnax commence à montrer des signes de fatigue et L’Union domine cette fin de match tout en restant stérile. C’est Naqalevu qui redonne l’espoir à la 76ème minute en allant marquer en coin et Schoeman qui n’a pas eu grand chose a tenté réussit la transformation difficile. Sur l’état des forces en présence le public de Chaban se reprend à espérer car les Oyomens sont au bout du rouleau mais ils vont garder assez d’énergie pour faire déjouer l’Union qui aurait pu marquer mais n’a pas réussi à pointer cet essai qui une fois transformé aurait donner la victoire. Sur l’ensemble du match la victoire d’Oyonnax n’est pas immérité car ils ont su se donner à fond face à une UBB en mode diesel.

Union Bordeaux Bègles : 20 (2 essais Fidow 25ème, Naqalevu 76ème ; 2 pénalités Hickey 38ème, 40 ème ; 2 transformations Hickey 26ème, Schoeman 77ème)

US Oyonnax : 26 (2 essais Inman 4ème, MacDonald 17ème ; 4 pénalités Botica 12ème, 30ème, 49ème, 68ème ; 2 transformations Botica 5ème, 18ème)

Ecrit par Bernard Lamarque


Recherche

Nous suivre

Vous pouvez nous suivre sur les différents réseaux sociaux ci-dessous!


Newsletter!

Recevez directement le nouvelles actualités de Bordeaux Gazette.

Sur le même sujet

Petites Annonces Bordeaux Gironde

Nous suivre sur Facebook

Agenda