Terrorisme : Installé pour longtemps ?

Assister au niveau des médias à un matraquage indécent et de la part des politiques à des polémiques aussi inopportunes qu’insupportables, fait craindre sans aucun doute que notre pays décidément toujours friand de chamailleries, n’ait guère tiré de leçons des horribles et cruels massacres qui se succèdent depuis près de deux ans dans notre pays.

Le slogan toujours réitéré par les mêmes : « Pas d’amalgame, pas de stigmatisation » devient ridicule et tout à fait hors sujet, dès lors que si notre pays ne prend pas conscience des mesures à prendre et des nombreux efforts à faire, nous ne stigmatiserons pas plus les innocents que nous n’arrêterons les coupables potentiels qui pullulent sur le territoire national tant que nous resterons aussi peu actifs et inefficaces.

Constater des années d’incurie en matière de sécurité, se demander comment le funeste camion a pu parvenir à ses fins, répéter que le risque zéro n’existe pas (remarquable révélation), constituent autant de remarques stériles et fort peu susceptibles d’apporter une ébauche de solution au grave problème qui nous concerne tous :

Comment dans l’avenir mener ce combat contre l’horreur ?

La France doit sans aucun doute comprendre que le terrorisme est là pour longtemps et qu’il importe de prendre des mesures de sécurité à tous les niveaux, de coordonner les services de renseignement, d’assurer la cohérence entre ces services et les divers corps des forces de l’ordre beaucoup mieux que nous l’avons fait jusqu’à maintenant. D’assurer une présence massive de la police et de l’armée lors d’événements tel celui du 14 juillet à Nice, sans oublier dans les lieux publics, fouilles et détecteurs de métaux etc .…

François Hollande

Si la taille de notre pays et le nombre de terroristes potentiels ne garantissent certes pas la possibilité de prévenir tous les attentats, il importe de prendre résolument et de manière durable des mesures fortes et de ne pas s’abandonner au fatalisme.

Entre l’immobilisme mou de nos dirigeants, ne cessant de s’interroger sur les droits de l’homme et les libertés individuelles, et à l’opposé, un populisme d’extrême droite qui promet d’éradiquer le terrorisme en un clin d’œil, il reste aux réalistes, à ne montrer aucune tolérance vis-à-vis de l’islamisme radical tout en dénonçant l’inertie des uns et les propositions simplistes et mensongères des autres qui prétendent vaincre sans délai ce terrible fléau.

Prendre des mesures fortes à la hauteur des enjeux, grâce à un consensus national actif et sans faiblesse devrait permettre de lutter efficacement contre le terrorisme sans pour autant faire de la France un Etat policier insupportable.

De nouvelles attaques sont sans aucun doute à prévoir et le temps d’un Etat fort et uni doit au plus vite succéder aux insupportables et indécentes polémiques auxquelles nous avons assisté ces derniers jours. La pusillanimité d’un Etat Français, aveugle depuis trop longtemps, ayant fait le lit des extrêmes et du fanatisme n’a que trop duré …. Il est grand temps que le pays se réveille et que les rênes changent de mains.

Ecrit par Dominique Mirassou


Recherche

Nous suivre

Vous pouvez nous suivre sur les différents réseaux sociaux ci-dessous!


Newsletter!

Recevez directement le nouvelles actualités de Bordeaux Gazette.