Bordeaux

Talebula l’homme du money time face à Agen

Avec une pénalité, un drop et un contest gagnant Metuisela Talebula a montré un visage assez méconnu du public de Chaban mais combien efficace pour garder le gain du match en mettant les visiteurs a dix points alors qu’ils se montraient menaçants.

A la 64ème minute le peuple de Chaban n’en mener pas large après le carton rouge pris par Clerc et les tuiles des sorties de Schoeman en première mi-temps à l’arrière, de Marais à la 42ème et Jalibert à la 50ème. On pourrait épiloguer sur ce carton rouge car si monsieur Lafon avait arbitré le match de Lyon, le All Black auteur du plaquage sur Tauleigne n’aurait surement pas fini le match et on est en droit de penser que s’il n’y a pas des consignes très strictes sur les comportements dangereux des joueurs, les arbitres se comportent le plus souvent à l’inspiration du moment et particulièrement en match interrnationaux. Des décisions importantes devraient se prendre et particulièrement au niveau international car on voit beaucoup trop de comportements limites voire totalement répréhensibles. La parenthèse fermé il faut reconnaître que ce carton rouge a donné un supplément d’âme à ce quinze bordelo-béglais qui au lieu de sombrer a fait jouer à fond la solidarité pour priver Agen du bonus défensif alors que les agenais talonnaient les locaux à quatre points sur le score de 27 à 23 à 20 minutes de la fin du match.

Talebula en briseur de défense sous les yeux de Jalibert

La première mi-temps a eu un côté plutôt idyllique pour les locaux, car même si Laporte a marqué un essai après l’ouverture du score de Jalibert sur pénalité le canonnier Mieres n’était vraiment pas en réussite et il a laissé quelques points en route. L’Union a rapidement pris le match en main pour prendre le score en alignant trois essais de bonne facture où la jeune charnière s’est mise en évidence avec l’essai de filou de Doubrère se glissant dans un trou de souris et le second avec une splendide course de Jalibert qui embarque un défenseur à la prise de bale et qui place un cadrage débordement d’école sur le défenseur suivant pour aller entre les perches. Les supporters bordelais sont ravis d’autant que Jandre Marais fait parler sa puissance et avec trois essais au compteur à la trentième minute, ces mêmes supporters se prennent à rêver de bonus offensif car l’UBB met son jeu bien en place face à de courageux agenais qui ont du mal a faire face aux lancements de jeu incisif de la jeune charniètre. Les agenais réagissent en fin de première mi-temps en faisant le siège de l’en but girondin mais même Mieres n’arrivera pas à convertir une pénalité et la mi-temps survient sur le score de 27 à 5, seul ombre au tableau la sortie de Schoeman sur un protocole commotion qui ne reviendra pas, remplacé par Uberti.

Doubrère ouvre sous le regard de Marais et de Houston

La seconde période va se montrer beaucoup moins faste pour les bordelo-béglais car de retour des vestiaires les agenais vont réussir ce qu’ils n’avaient pas réussi par leurs avants en fin de première mi-temps, à savoir marquer pour revenir dans la partie mais Mieres manque encore la transformation, il faut dire que la réalisation a lieu après la sortie de Marais touché à la cheville et remplacé par Cazeaux qui n’a pas trop eu le temps de se mettre en route dans ce passage difficile. Comme les ennuis n’arrivent jamais seul, c’est Jalibert qui a son tour est touché et doit abandonner ses coéquipiers ce qui complique un peu la situation avec absence d’arrière et d’ouvreur et l’Union doit faire avec les moyens du bord en effectuant le remplacement de ce dernier par Naqalevu. Complication supplémentaire quand à peine rentré Clerc va prendre un carton rouge réduisant l’Union à 14 alors qu’il reste près de vingt minutes mais les bordelo béglais ayant pris un autre essai et deux pénalités vont faire preuve d’intelligence en produisant un jeu minimaliste en s’efforçant de ne pas rendre la ballon aux agenais, Met Talebula faisant le reste. Très belle solidarité collective qui permet à l’Union de préserver le gain du match et de priver les agenais du bonus défensif qu’ils auraient mérité.

Jalibert marque

Union Bordeaux Bègles : 33 (3 essais Doubrère 24ème, Jalibert 28ème, Marais 35ème ; 3 pénalités Jalibert , 3ème, 16ème, Talebula 71ème ; 1 drop Talebula 75ème, 3 transformations Jalibert 24ème, 28ème, 35ème)

SU Agen : 23 (3 essais Laporte 12ème, Miquel 43ème, Tisley 62ème ; 2 pénalités Lamoulie 51ème, 61ème ; 1 transformation Verdu 62 ème)

Ecrit par Bernard Lamarque


Recherche

Nous suivre

Vous pouvez nous suivre sur les différents réseaux sociaux ci-dessous!


Newsletter!

Recevez directement le nouvelles actualités de Bordeaux Gazette.

Sur le même sujet

Petites Annonces Bordeaux Gironde

Nous suivre sur Facebook

Agenda