Suspicion

Ambiance délétère autour du gouvernement quand le bon peuple apprend que son très illustre et populaire ministre de l’écologie est sous le coup d’une affaire qui est prescrite depuis plusieurs années pour une histoire de mœurs. Histoire dans laquelle il aurait serré une collaboratrice d’un peu trop près ou plus exactement ce qui est avéré, une relation entre Nicolas Hulot et Pascale Mitterrand, entre le 9 et le 11 juin 1997, étant bel et bien établie. Ce qu’il n’a pas aimé le bougre c’est qu’on en parle de cette vieille affaire qui en est une mais sans grande portée dans l’immédiat, si ce n’est pour son image car le temps de la justice en a fait une affaire classée. Surement plus gênant, c’est l’affaire Darmanin car sans préjuger de la présomption d’innocence ni de la bonne foi des plaignantes les deux affaires le concernant, se ressemblent étrangement où il y aurait dans les deux cas avantages contre échange de faveurs sexuels et si c’est avéré on tombe dans le trafic d’influence qui est un délit. D’autres ont lâché la main pour des motifs moins gênants, mais il semble qu’au gouvernement on tient à cette prise de guerre qui contrebalance le refus de Xavier Bertrand de céder aux sirènes "macroniennes" car dans les Hauts de France, LRM est en tenaille entre les Républicains et le FN avec sa difficulté à exister pour préparer les européennes. Il ne faut pas s’y tromper les européennes vu leur positionnement seront l’équivalent d’un scrutin de mi-mandat qui pourrait être catastrophique pour le Président car depuis les législatives adoubant ses "féals", on est dans la succession de claques électorales. Il ne faut pas oublier le bon peuple, qui déjà tellement échaudé par les agissements de certains ne manque pas de réduire son analyse à "il n’y a pas de fumée sans feu" et la suspicion sur un seul peut faire tâche d’huile sur l’ensemble du gouvernement, alors attention le terrain pourrait être miné s’il y a mise en examen.

Ecrit par Bernard Lamarque


Recherche

Nous suivre

Vous pouvez nous suivre sur les différents réseaux sociaux ci-dessous!


Newsletter!

Recevez directement le nouvelles actualités de Bordeaux Gazette.