Bordeaux

Succès des journées du patrimoine à Bordeaux

Les Journées du patrimoine du samedi 17 et du dimanche 18 septembre, ont une nouvelle fois rencontré un grand succès populaire. A Bordeaux, avec plus d’une centaine de sites ouverts au public et plus de 150 animations gratuites, les 33èmes Journées européennes du patrimoine ont mis en lumière « le patrimoine et la citoyenneté ».

La barre des 100 000 visiteurs a encore été franchie cette année malgré quelques restrictions liées au plan Vigipirate et à des mesures de sécurité renforcées. La soirée inaugurale aux Archives de Bordeaux Métropole a ouvert le bal, mêlant exposition et performances artistiques. Entre convivialité et réflexion, le ton du week-end était donné. Une fois l’importance du patrimoine dans la construction citoyenne réaffirmée avec force, les visites et autres animations plus festives ou décalées se sont enchaînées samedi et dimanche. L’ancienne prison de la rue Boulan ouverte par le musée des Arts décoratifs et du Design restera la révélation 2016 : elle a attiré entre ses murs 7500 curieux.

Mairie de Bordeaux

L’attachement des Bordelais à leurs musées ne s’est d’ailleurs pas démenti : 5900 personnes ont déambulé dans les salles du Musée des Beaux-arts, 4650 au Musée d’Aquitaine ou encore 3267 au Musée national des douanes. Pour beaucoup ces Journées du patrimoine restent l’occasion de réviser les classiques : l’Hôtel de Ville a accueilli près de 2000 citoyens. Autant que la Cathédrale. Toujours place Pey-Berland, nombre de jeunes et moins jeunes ont pu découvrir voire expérimenter, les métiers du patrimoine autour de la taille et la restauration de la pierre. Autre classique, le Grand Théâtre a reçu 7000 visiteurs malgré des horaires de visites restreints cette année. Confirmant son statut d’incontournable, l’édifice a d’ailleurs été élu par les 2300 visiteurs de Bordeaux Patrimoine Mondial, centre d’interprétation de l’architecture et du patrimoine place de la Bourse, monument préféré des Bordelais !

Cathédrale Saint André

Les participants sont aussi sortis des sentiers battus. Les 250 spectateurs embarqués dans les visites interdites du campus universitaire de la Victoire par la Compagnie Claque la baraque ont été étonnés et charmés. La performance « à l’écoute des citoyens ! » proposée par l’Agence de géographie affective dans les jardins de l’hôtel de ville a offert un moment de détente et de poésie aux passants : une autre façon de vivre les Journées du patrimoine. Enfin, les visites et balades guidées demeurent plébiscitées. Près de 2000 personnes ont suivi, par petits groupes, des propositions nombreuses et variées cette année. À noter en particulier les visites inédites de la zone portuaire de Bacalan menées par Bordeaux Port Atlantique, qui ont enchanté 200 visiteurs privilégiés ; démonstration faite de l’intérêt profond des habitants pour cette histoire portuaire, au premier plan de l’identité bordelaise. Beaucoup de visites ont affiché complet…

Ecrit par La rédaction


Recherche

Nous suivre

Vous pouvez nous suivre sur les différents réseaux sociaux ci-dessous!


Newsletter!

Recevez directement le nouvelles actualités de Bordeaux Gazette.

Petites Annonces Bordeaux Gironde

Nous suivre sur Facebook

Agenda