Bordeaux

Serin en patron conduit l’UBB à la victoire

En fait le match s’est résumé à un duel Serin Slade et le demi de mêlée qui avait soif de rugby a été plus réaliste que le demi d’ouverture palois, avec une mention spéciale pour la dernière pénalité assurée à plus de cinquante mètres.

Quelle partie de Baptiste Serin surement à la hauteur de sa frustration sur le plan international et Teague peut dire un grand merci a son joueur qui lui a évité l’humiliation d’une énième défaite car Baptiste est l’auteur de tous les points de la partie pour son équipe. Avec l’étalage d’une classe mondiale, il vient de rappeler à son ancien coach, aujourd’hui sélectionneur qu’il avait le bonjour de Baptiste et cette performance pourrait bien lui ouvrir les portes de la tournée en Nouvelle-Zélande d’autant qu’il peut couvrir la mêlée comme l’ouverture même s’il ne s’y sent pas forcément bien à l’ouverture. Sur l’ensemble du match la Section ne méritait pas de gagner se reposant uniquement sur le pied de Slade, ce qui reste un peu court en volume de jeu et quand ils ont voulu aérer, les fautes de mains ont fait le reste. De ce côté l’Union n’a guère était meilleur avec la seule volonté d’envoyer Naqalevu "péter" dans la défense adverse et c’est sur une inspiration de Dubié servant directement Fidow à l’aile qui va bonifier, grâce à ses jambes, cette passe sur un crochet intérieur permettant à Serin d’aller marquer pour prendre l’avantage à la sirène de fin de la mi-temps. Une Union qui aurait pu être plus handicapée car ayant "ramassée" sept pénalités durant cette première mi-temps, mais toute n’étaient pas tentables.

Pélissié va effacer Slade d’un solide raffût

La seconde mi-temps va être entièrement polarisée par le match Slade Serin car le suspense va être à son comble à chaque fois que le pied de l’ouvreur palois va faire mouche redonnant l’avantage à son équipe et cela aura lieu trois fois pétrifiant à chaque fois le peuple de Chaban. Baptiste Serin va avoir le dernier mot en prenant ses responsabilités à cinquante mètres des perches et la défense de l’Union faisant le reste pour éviter que la Section ne puisse repasser devant. Les six dernières minutes du match vont offrir un suspense intense avec une Section Paloise qui va camper dans le camp bordelo-béglais en cherchant la pénalité mais la défense va tenir bon, sans faire de faute et pour une fois le point donnant la victoire va rester à l’UBB fournissant l’occasion à Baptiste Serin de fêter très correctement son centième match professionnel à seulement 23 ans. Durant cette seconde mi-temps du côté de l’Union on a eu une très belle prestation de Pélissié et la plus belle impression côté palois est pour le pilier Hamadache qui a fait des misères à Kovékalou et à plusieurs reprises s’est mis en évidence dans l’avancée. Maintenant l’Union est maintenant assurée de rester en Top 14 sans avoir plus rien à jouer si ce n’est de défendre son honneur et cela dès le wek-end prochain à Clermont qui voudra surement laver l’affront subi face au Stade Français.

Serin dans ses œuvres

Union Bordeaux Bègles : 19 (1 essai Serin 39ème ; 4 pénalités Serin 5ème, 46ème, 57ème, 73ème ; 1 transformation Sein 40ème)

Section Paloise : 18 (6 pénalités Slade 18ème, 24ème, 37ème, 44ème, 55ème, 68ème)

Ecrit par Bernard Lamarque


Recherche

Nous suivre

Vous pouvez nous suivre sur les différents réseaux sociaux ci-dessous!


Newsletter!

Recevez directement le nouvelles actualités de Bordeaux Gazette.

Sur le même sujet

Petites Annonces Bordeaux Gironde

Nous suivre sur Facebook

Agenda