Senior

Terrible choix que ce S pour les seniors au volant de leur voiture car S c’est la première lettre de ségrégation et elle a quelque part la valeur d’une étoile jaune, première étape du racisme anti-vieux qui commence à s’instaurer. On n’a pas fini d’entendre les remarques désobligeantes à l’égard de cette population vieillissante qui aura le malheur de ne pas rouler assez vite ou d’avoir un comportement hésitant qui ne lui sera pas pardonné. Loin d’être protégée, elle sera stigmatisée par ce S, et Delphine Ernotte a donné le ton en virant Julien Lepers avec son "pas de visage pâle de plus de cinquante ans".
Le A c’est la première lettre de l’alphabet, c’est le débutant à qui tous les espoirs sont permis mais le S c’est le "Salaud de vieux" qui gêne et qui doit dégager ou disparaître comme suggéré par Delphine Hernotte. Le S c’est aussi la première lettre de sectaire, mais aussi de sacrifier et on peut faire une très longue liste de termes négatifs car on sait que l’individu moyen n’a jamais spontanément un regard bienveillant sur ses aînés. C’est un gouvernement de gauche qui veut instaurer cette ségrégation dans la même veine qu’un Macron s’en prenant aux salariés alors qu’il serait incapable de supporter un seul mois de SMIC.
Tout ceci est pour le moins édifiant sur la valeur sociale des socialistes qui nous gouvernent. Pitoyable gestion de ce pays où l’on s’empresse d’empiler les stupidités comme ce redécoupage régional auquel n’a participé aucun historien, aucun géographe uniquement guidé par des préoccupations électorales avec le résultat que l’on sait et qui va être à la source d’une pétaudière considérable. Avec cette stupide initiative du S, Hollande ou plutôt Mimolette devrait on dire, va encore précipiter un flot d’électeurs dans les bras de Marine car cette ségrégation s’applique vis à vis d’une population fragile, influençable.
Jamais autant de contraintes nouvelles, de vexations ne se sont abattues sur les petites gens depuis l’avènement de ce soit disant pourfendeur du capital dont l’unique obsession aujourd’hui, est de se faire réélire. Malheureusement il n’en prend pas le chemin tout en essayant de se rattraper avec la déchéance de nationalité qui ne trompe personne, même si cette mesure est le souhait du plus grand nombre. A quand le M sur la veste des menteurs ?

Ecrit par Bernard Lamarque


Recherche

Nous suivre

Vous pouvez nous suivre sur les différents réseaux sociaux ci-dessous!


Newsletter!

Recevez directement le nouvelles actualités de Bordeaux Gazette.