Sénat : Affaire Benalla, deuxième saison ...

Certainement en mal d’activités et de visibilité, nombre de nos sénateurs ont décidé de continuer de donner à l’affaire Benalla le retentissement de la « grande affaire d’Etat » de ce début quinquennat. De quoi s’occuper plusieurs mois ...

Rien n’interdit dans notre République de mélanger l’ordre d’importance des événements et des affaires ...

Histoire de se donner un rôle majeur en ce qui concerne la sauvegarde de l’éthique républicaine, nombre de nos sénateurs sont à la tâche et il est difficile de faire plus de zèle, sauf que les vrais problèmes et même les problèmes majeurs qui concernent notre pays n’ont pas grand chose à voir avec l’importance que certains veulent avec insistance accorder au feuilleton Benalla.

Benalla, l’arbre qui cache la forêt ?

« L’affaire » qui a permis que la réforme constitutionnelle concernant nos parlementaires soit repoussée sous le tapis, l’affaire qui permet d’entretenir la confusion et de discréditer l’Etat avec un feuilleton qui frise l’inutile pour ne pas dire le ridicule.

Est-il besoin d’énumérer les nombreuses et « véritables affaires d’Etat », oh combien importantes, qui ont émaillé l’histoire de notre république et n’ont pas provoqué dans notre pays le dixième du bruit auquel le feuilleton Benalla a droit.

Certains indignés semblent bien totalement amnésiques !

La justice est au travail et n’a nul besoin dans cette affaire de l’aide de sénateurs qui ont sans nul doute, beaucoup mieux à faire.

Dans une France bavarde et agitée pour ne pas dire « hystérisée » par certains, il serait bien de cesser de confondre les priorités.

On peut toujours rêver !!!

Ecrit par Dominique Mirassou


Recherche

Nous suivre

Vous pouvez nous suivre sur les différents réseaux sociaux ci-dessous!


Newsletter!

Recevez directement le nouvelles actualités de Bordeaux Gazette.