Revenu de base, la Gironde innove

Pour Jean-Luc Gleyze "le revenu de base" n’est pas un objet politique d’opportunité mais une vraie réflexion pour lutter contre la pauvreté et pour faire face aux changements sociétaux profonds qui s’annoncent.

Jean Luc Gleyze a déclaré à l’ouverture de la rencontre avec les groupes de travail qui ont débattu du revenu de base de décembre 2016 à février 2017, « Le débat sur le revenu de base appartient à tous, il n’est pas réservé aux experts ». C’est en présence de Denise Greslard-Nédélec, vice-présidente chargée de l’insertion, et de Matthieu Rouveyre, vice-président chargé de la citoyenneté, relations avec les usagers, communication et accès numériques que les résultats des groupes de travail ont été présentés par les rapporteurs installés à la tribune encadrant les élus. 120 participants, entrepreneurs, acteurs de l’économie sociale et solidaire, associations de solidarité, travailleurs sociaux, associations de défense des droits des chômeurs, jeunes en service civique et services du Département, se sont réunis pendant 3 mois pour réfléchir à la mise en oeuvre d’un revenu de base. Un jury de 9 citoyens, alimenté par les travaux de ces groupes, a ainsi formulé un avis global sur l’opportunité et les conditions d’instauration d’un revenu de base.

Jean-Luc Gleyze a également lancé un simulateur en ligne sur les modèles de financement du revenu de base. Souvent taxé d’infinançable, d’anti-social ou au contraire d’outil réaliste et redistributif, le revenu de base fait aujourd’hui débat et ce n’est pas réservé aux experts. Si les volumes financiers peuvent paraître considérables, les scénarios de financement existent. Afin de montrer les différents possibles, le Département de la Gironde en partenariat avec la fondation Jean Jaures met à disposition du grand public un simulateur en ligne.
En quelques minutes, chacun pourra faire évoluer le revenu de base en choisissant :
> le montant : 500, 750, 1000 euros, ou autre,
> les publics bénéficiaires retenus : mineurs, 18-25 ans, adultes, retraités,
> le financement (leviers d’action : inclure ou non RSA, prime d’activité, aides aux logements, suppression des niches fiscales, impôts, etc.).
Cette interface en ligne permettra ainsi au grand public d’appréhender une première approche pédagogique des enjeux et volumes de financement. Le 13 mars 2017, le Conseil départemental débattra en séance plénière de l’avis citoyen et de l’opportunité d’une expérimentation en Gironde.
Simulez votre proposition pour un revenu de base en cliquant sur le lien

Ecrit par Bernard Lamarque


Recherche

Nous suivre

Vous pouvez nous suivre sur les différents réseaux sociaux ci-dessous!


Newsletter!

Recevez directement le nouvelles actualités de Bordeaux Gazette.

Petites Annonces Bordeaux Gironde

Nous suivre sur Facebook

Agenda