Réunion à Strasbourg pour Alternatiba

Après le franc succès du Tour Alternatiba et des 5 journées nationales d’actions non-violentes organisées entre le mois d’août et le mois d’octobre 2018, 104 militant(e)s venu(e)s de 29 territoires internationaux se sont réunis à Strasbourg.

Après avoir mobilisé plus de 77 000 personnes pendant 4 mois sur 200 territoires avec le Tour Alternatiba, et participé à 178 actions non-violentes pour le climat en quelques mois avec de nombreuses personnes nouvellement formées, les mouvements Alternatiba et ANV-COP21 ont réuni 104 de leurs coordinatrices et coordinateurs pour deux jours de réunions stratégiques à Strasbourg. Une phase de bilan était à l’ordre du jour avec un retour sur la mobilisation réussie du Tour Alternatiba qui a permis notamment de renforcer le maillage des groupes sur le territoire et la formation de plus de 2400 personnes à l’action non-violente. Le projet Transiscope, plateforme web répertoriant les nombreuses alternatives déjà existantes pour une transition écologique et sociale, a été présenté à l’assemblée comme un des outils permettant de poursuivre le travail de changement d’échelle de ces alternatives.

Marche pour le climat

Un temps important a été consacré aux conclusions du rapport du GIEC, qui appelle à des changements drastiques et sans précédent pour limiter le réchauffement climatique à 1,5°C. Une réflexion a été lancée pour évaluer plus précisément les mesures concrètes qu’il serait nécessaire de mettre en place, et les nouvelles actions citoyennes d’ampleur qui pourraient être menées pour provoquer un tel changement radical du système. Des formations de différents niveaux aux méthodes d’animation efficaces, marque de fabrique du mouvement, ont également ponctué cette Coordination accueillant de nombreuses nouvelles personnes rencontrées sur le Tour Alternatiba. Des ateliers en groupe ont été organisés pour avancer sur différents projets, comme l’organisation du prochain Camp Climat à l’été 2019, ou le développement d’un réseau de lieux alternatifs.

Soutien à la lutte contre le grand contournement de Strasbourg

Un grand temps a été accordé à la campagne Alternatives Territoriales pour tirer un premier bilan du travail de plaidoyer local mené depuis près d’un an par des groupes locaux d’Alternatiba pour pousser les collectivités locales à adopter des plans climat ambitieux. La campagne vise ainsi à faire changer d’échelle les alternatives en impulsant la métamorphose de nos territoires. Forte de son expérience et des plans climat élaborés en 2018 dans les différents territoires, la campagne se poursuit avec les élections municipales 2020 en ligne de mire. Ce fut également l’occasion de célébrer la victoire de la lutte contre le projet d’autoroute A45 à laquelle les membres du groupe Alternatiba/ANV-COP21 Rhône ont participé activement au sein du collectif des opposants. L’objectif du week-end était aussi de faire le point sur la campagne contre le soutien de Société Générale aux énergies sales, une campagne lancée par les Amis de Terre dans laquelle le réseau ANV-COP21 s’engage très fortement sur des dizaines de territoires avec 125 actions déjà menées depuis le 8 septembre.

D’après communiqué Alternatiba.

Ecrit par La rédaction


Recherche

Nous suivre

Vous pouvez nous suivre sur les différents réseaux sociaux ci-dessous!


Newsletter!

Recevez directement le nouvelles actualités de Bordeaux Gazette.

Petites Annonces Bordeaux Gironde

Nous suivre sur Facebook

Agenda